Les canons de la liberté de Diana Gabaldon

 

6104566

 

 

Le tome 7 de la saga “Le cercle de pierre”...

 

 

Publié par Presses de la Cité 

692 pages

plus disponible (disponible uniquement dans la nouvelle édition 2 volumes en 1 chez Presses de la Cité)

première publication: 2005

traducteur: Philippe Safavi

titre original: A breath of snow and ashes (partie 2)

 

 

Résumé:

 

Il reste moins de deux ans à Claire et Jamie Fraser avant la parution de leur nécrologie dans une gazette locale. Moins de deux ans pour changer le cours de leur destin... Par une nuit d'avril 1775, un cavalier solitaire quitte à toute bride Boston assiégée et chevauche à travers la campagne, alertant les colons de l'arrivée des soldats anglais et les appelant à prendre les armes. La guerre d'Indépendance américaine a commencé, prélude à des luttes fratricides où les idéaux s'entrechoquent et les conflits de loyauté se résolvent dans le sang. La petite communauté de Fraser's Ridge n'échappe pas à la règle : chacun doit choisir clairement son camp, au péril de sa vie. Jamie et Claire voient avec effroi la vague de l'histoire déferler sur eux. Emportés dans un tourbillon de violence, de règlements de comptes et de perfidies, seul leur amour inébranlable leur permet de ne pas perdre pied... ainsi qu'une faible lueur d'espoir : sur une île au large de la Caroline, il existe une autre porte de pierre. La fuite vers le futur est-elle la seule issue possible ? Et au prix de quels sacrifices ?

 

 

 

Commentaire:

 

Je poursuis ma relecture du Cercle de pierre avec toujours le même bonheur. Avec ce tome 8, on se rapproche de plus en plus de la date fatidique du 21 janvier 1776, date qui doit être la mort de notre couple phare. Mais avant ça, les événements vont se bousculer. Révélations, trahisons, morts, naissances, adieux,... Diana Gabaldon va nous faire passer par toutes les émotions dans ce tome. La fin est particulièrement poignante et nous laisse dans le doute pour l’avenir de certains personnages.

 

L’amour de Claire et Jamie va être mis à rude épreuve de plusieurs manières et n’en ressortira que plus fort. Maladie, guerre, trahison, emprisonnement. Plus soudés que jamais, on ne peut qu’être admiratif devant leur force de caractère.Car Diana Gabaldon ne cesse de les malmener. 

 

Le couple Brianna-Roger ne cesse d’évoluer et d’aller de l’avant. Roger marche enfin sur le chemin de sa vocation, qui surprendra au départ. Mais au fil des pages, on se rend compte que ce n’était qu’une question de temps avant que sa vocation se manifeste. Quand à Brianna, la réapparition de Stephen Bonnet va chambouler sa vie, encore une fois. Mais lorsqu’ils devront prendre une décision définitive pour leur avenir, le choix ne sera pas facile.

 

Dans ce tome, on découvre enfin le vrai visage de nombreux personnages. C’est un festival! Pour certaines révélations, je m’en souvenais, signe qu’elles m’avaient marqué. D’autres plus anecdotiques m’étaient sorties de l’esprit. 

 

La révolution américaine approche à grand pas et Jamie va être obligé de choisir son camp selon les indications de sa femme et de sa fille. Ce choix va le faire passer de l’autre côté de la barrière par rapport à certains de ses amis ou de ses alliés. 

Bon je dois vous avouer que les passages sur l’histoire de la révolution américaine ne me passionne pas trop.

 

A la fin de ce tome, les cartes sont redistribuées et il me tarde de lire la suite, même en connaissant la suite...

 

 

724px-coeur-svg

 

 

 

 

 

Lecture en novembre 2014

Lecture dans le cadre du challenge Highlander: 26

Highlander

 

 

 

Du même auteur: