Le talisman de Diana Gabaldon

 

couv17997332

 

 

Le tome 2 de la saga “Le cercle de pierre / Le chardon et le tartan”...

 

 

Publié par Presses de la cité 

772 pages

20,50 euros

première publication: 1992

traducteur: Philippe Safavi

titre original: Dragonfly in amber

 

 

Résumé:

 

1968. A la mort de son mari, le docteur Beauchamp-Randall emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d'extraordinaires aventures. 

 

Là, elle révèle à Brianna l'incroyable secret qu'elle n'a jamais dévoilé depuis qu'elle fut retrouvée inanimée auprès d'un menhir, dans un ancien site mégalithique, après trois années d'une absence inexpliquée. Ce second volet des aventures de Claire Beauchamp à travers l'Histoire entraîne le lecteur dans le Paris du siècle des Lumières. Après avoir fui l'Ecosse où ils sont devenus hors-la-loi, Claire et Jamie, le jeune Highlander qu'elle a épousé, gagnent la capitale française à la rencontre de Charles-Edouard Stuart, le prétendant au trône d'Ecosse et d'Angleterre, venu solliciter l'appui de son cousin Louis XV. Leur objectif : décourager ses tentatives d'accession au trône qui, Claire le sait, marqueraient à coup sûr le début d'une répression sanglante dans les Highlands. Le couple se lance alors dans une course effrénée pour modifier le cours de l'Histoire. Pour cela, il devra affronter un monde sans pitié où il ne pourra compter que sur lui-même et la force de son amour avant de découvrir, à ses dépens, qu'on ne joue pas impunément avec la destinée humaine.

 

 

Commentaire:

 

Accompagnée de Bladelor, je continue ma relecture de la série de Diana Gabaldon. 

Ce second tome débute en 1968. Nous retrouvons le jeune Roger, le fils adoptif du révérend Wakefield, rencontré au début du tome 1. Seulement depuis le temps, il a bien grandi et c’est une Claire plus âgée et accompagnée de sa fille de 20 ans qui frappe à sa porte. Je me souviens encore de ma surprise lorsque la première fois j’ai ouvert ce tome 2. J’avais laissé Claire avec Jamie en 1743. Et voilà que je la retrouve en 1968, sans Jamie. Une foule de questions se pose alors: quand est-elle retournée à son époque? comment? pourquoi? et qu’est devenu Jamie? Pour avoir les réponses à ces questions il faudra écouter l’histoire que Claire va raconter à sa fille et à Roger, l’histoire qu’elle n’a jamais raconté pendant 20 ans.

 

Ce tome se découpe en trois parties. Une première partie en 1968, avant que Claire ne raconte la vérité sur ses origines à sa fille, Brianna. Une seconde partie en 1743-1746. Et enfin une troisième partie en 1968 où nous découvrons les réactions de Brianna et Roger face à l’incroyable histoire de Claire. 

Je ne suis pas fan des parties au présent, quel que soit le tome. Pourtant, elles sont indispensables pour comprendre certaines choses, pour découvrir certains personnages qui vont nous accompagné par la suite. Il faut dire que si j’ai beaucoup de tendresse pour Roger, je n’aime pas beaucoup Brianna, que je trouve un peu hautaine et égoïste. Je n’arrive pas à l’aimer complètement. Alors que Roger, même sans connaître la suite de son histoire, il a un truc en plus qui fait que je me suis attachée à lui dès le départ.

 

Le gros de ce tome se passe en 1743-1746 et on retrouve Jamie pour mon plus grand plaisir. Lui et Claire vont à Paris pour essayer de réussir un impossible pari: empêcher la révolution Jacobite d’avoir lieu et ainsi empêcher l'extermination des clans écossais. La question qui se pose dans ce tome est la suivante: peut-on modifier l’Histoire? De nombreuses oeuvres se sont penchées sur cette question, on appelle cela l’uchronie. Devant la tâche quasi-impossible qui les attend, Claire et Jamie vont tenter le tout pour le tout pour ré-écrire l’histoire. Mais ils vont apprendre à leurs dépends que jouer avec l’Histoire n’est pas chose facile.

La partie se passant à Paris est un peu longue, mais c’est une période de calme avant la suite. On rencontre une foule de personnages, certains ayant réellement existé. D’autres ne sont qu’invention de l’auteur mais ils n’en sont pas pour autant moins importants. A ma première lecture, par exemple, je n’avais pas réalisé l’importance de Maître Raymond dans l’histoire de Claire. Et pourtant il y tient une grande place. 

Ayant échoué à arrêter la révolution, Claire et Jamie sont contraints de retourner en Ecosse. Comme le calme avant la tempête, on passe un court moment dans la famille de la soeur de Jamie. C’est une bulle de tendresse qu’il faut apprécier à sa juste valeur. Car après, on plonge dans la révolution et pour toute personne qui connaît un minimum l’histoire écossaise on sait comment cela a finit. 

 

Ce tome est l’occasion de rencontrer de nouveaux personnages (Lord John!!) et d’en retrouver des anciens, dont certains on pensait en être débarrasser. Pour un personnage en particulier, j’appréhende toujours sa réapparition. 

 

Encore une fois, Diana Gabaldon nous montre son immense travail de recherche. On se croirait à la cour de France ou sur le champ de bataille de Culloden. Elle ne laisse rien au hasard. Ce tome est un peu moins centré sur Claire et Jamie. Ils sont toujours au centre de l’intrigue mais la politique prend une plus grande part dans l’histoire. Ils sont au coeur des événements et cela se ressent dans le livre.

 

J’ai beau savoir comment va finir ce tome, mon coeur se serre toujours pendant la dernière scène entre Claire et Jamie. Et il recommence à battre un peu plus vite lorsque je lis la dernière phrase du roman. La magie opère toujours autant....

  

 

Lecture en mars 2014 (il s’agit d’une relecture)

Lecture commune avec Bladelor: son avis

Lecture dans le cadre du challenge Highlander: 8

Highlander

 

Du même auteur:

"Série Lord John" Lord John and the hand of devilsLa confrérie de l'épéeUne odeur de souffreThe Scottish Prisoner

"Série Le cercle de pierre" Le chardon et le tartan (relecture 2014); Le TalismanLe voyageLes tambours de l'automneLa croix de feuLe temps des rêvesLa neige et la cendreLes canons de la libertéLe prix de l'indépendanceLes fils de la libertéA trail of fireVirgins;