La recrue de Monica McCarty

 

couv13913452

 

 

Le tome 6 de la saga “Les chevaliers des Highlands”...

 

 

Publié par J’ai Lu 

432 pages

7,40 euros

première publication: 2012

traducteur: Astrid Mougins

titre original: The recruit

 

 

Résumé:

 

1309. Robert de Bruce organise les Jeux des Highlands. Kenneth Sutherland, connu pour être aussi vaillant à la bataille que vigoureux dans le lit des dames, est venu s'y distinguer afin d'intégrer la garde d'élite du roi. Et c'est là qu'il croise Mary, jeune femme effacée. Sous ses nippes grises, il devine l'or de ses cheveux et la splendeur d'un corps de nymphe. Après une nuit inoubliable, Mary s'enfuit. Furieux, Kenneth apprend alors que celle qu'il prenait pour une simple dame de compagnie est en réalité la comtesse d'Atholl. Quelques mois plus tard, il la retrouve en Angleterre où l'envoie le roi en mission spéciale... 

 

 

 

 

Commentaire:

 

Ce tome est l’occasion de découvrir un peu plus Kenneth Sutherland, le frère d’Helen que nous avions découverte dans le tome 5.

Ce tome est un peu différent des autres tomes. Pas qu’il ne m’ai pas plu, mais il m’a moins transporté que les précédents. Peut-être parce que l’auteur passe son temps à mettre en avant le physique avantageux de son héros. Au bout de la deuxième allusion, j’avais compris que la nature l’avait généreusement gâté. Pas besoin de le répéter constamment. 

Autre différence avec les autres tomes, Kenneth et Mary passent à l’acte quasiment dès le début du roman, alors que Kenneth ignore la véritable identité de la jeune femme. Ca change la dynamique entre les personnages d’entrée de jeu.

Ici, il est beaucoup question de mission d’infiltration dans le camp ennemi. Kenneth doit faire croire à tout le monde, y compris à Mary, qu’il a changé de camp. Si au début le mensonge est facile, plus l’histoire avance, et donc la relation entre les deux personnages,  le mensonge devient difficile à maintenir. Surtout que Mary est une femme blessée par son premier mariage et qu’elle a peur de souffrir à nouveau. Et au départ, elle pense que Kenneth est comme son défunt mari, le comte d’Atholl. Quand à Kenneth, il veut faire ses preuves devant Bruce, devant les autres membres de la garde. Mais très vite, il se rend compte qu’il veut aussi faire ses preuves devant Mary.

Même si ce tome m’a moins transporté que les précédents, je n’ai pas vu les pages défilées. Il n’y a pas de temps mort. Je suis toujours aussi accro à cette série, qui mêle avec brio romance et histoire. Monica McCarty est en train de devenir ma référence en matière de romance historique avec des Highlanders!

 

 

Lecture en décembre 2014

Lecture dans le cadre du challenge Highlander: 28

Highlander

 

Du même auteur:

 "Série Les chevaliers des Highlands" Le chefLe fauconLa VigieLa vipère; Le saint;