Le Faucon de Monica McCarty

 

couv6113717

 

 

Le tome 2 de la saga “Les chevaliers des Highlands”...

 

 

Publié par J’ai Lu 

398 pages

7,40 euros

première publication: 2010

traducteur: Astrid Mougins

titre original: The Hawk

 

 

Résumé:

 

Fille du comte d'Ulster, lady Elyne est nostalgique de sa jeunesse insouciante. Avant de se marier, elle ose une dernière fois le "plongeon de la demoiselle" dans les eaux glacées de la mer d'Irlande. C'est alors qu'elle surprend une bande de pirates, en réalité la garde decrète du roi d'Ecosse en exil. A leur tête, Erik Mac Sorley, marin d'élite venu engager des mercenaires. La raison voudrait qu'il élimine ce témoin gênant, pourtant il décide de garder captive cette jeune femme qui se dit simple gouvernante. Même si elle manque singulièrement d'humilité et s'obstine à lui tenir tête avec une effronterie aussi déconcertante que séduisante...

 

 

 

Commentaire:

 

Après le Chef, je poursuis ma lecture de cette saga avec cette fois-ci en personnage central Erik MacSorley dit le Faucon. C’est un marin hors pair et c’est pourquoi il est chargé d’aller engager des mercenaires irlandais. Le rendez-vous a lieu dans une grotte, au pied du chateau du comte d’Ulster. La rencontre est alors surpris par une jeune femme qui vient d’effectuer le plongeon de la demoiselle. Elle se fait passer pour une gouvernante s’appellant Ellie, mais elle est en réalité la fille du comte d’Ulster. Pour éviter de mettre en péril l’opération qui vise à prendre par surprise les anglais, Erik n’a pas d’autre choix que d’emmener la jeune femme comme prisonnière jusqu’à la fin de l’opération. Mais alors que d’habitude toutes les femmes succombent à son charme, Ellie résiste et lui fait front.

Le Faucon est l’un des membres de la garde qui m’avait le plus intrigué avec la Vipère dans le tome 1. J’ai été ravie de le découvrir dans ce tome. Homme à femmes, il n’a pas l’habitude qu’on lui résiste. Et c’est un petit bout de femme qui va s’attaquer à lui. Loin d’être une faible femme, Ellie sait se montrer forte quand il le faut. J’ai beaucoup aimé le jeu de séduction entre les deux. Ils ne font que se tourner autour. On se doute bien que le mensonge d’Ellie va lui sauter à la tête, mais on se surprend à espérer qu’elle reste une simple gouvernante.

 

Encore une fois, la partie historique est bien présente pour mon plus grand bonheur. La famille d’Ellie montre bien ce qu’était l’époque. Le père de la jeune femme se bat au côté du roi Edouard d’Angleterre, alors que sa soeur aînée est l’épouse de Bruce. De nombreuses familles sont ainsi partagées entre les deux camps.

Monica McCarty ne nous épargne aucun détails. Le traitement infligé à l’épouse, la fille, la soeur de Bruce est inhumain. On est bien en 1307, on ne peut pas l’oublier. L’auteur nous propose une romance certes, mais elle n’édulcore en aucun cas le contexte historique. Et c’est une chose que j’apprécie beaucoup.

 

Second tome que j’ai dévoré en une journée, pour me jeter directement sur la suite. Ce tome combine à merveille la romance à mon amour de l’histoire.

 

 

 

Lecture en août 2014

Lecture dans le cadre du challenge Highlander: 19

Highlander

 

Du même auteur:

"Série Les chevaliers des Highlands" Le chef;