Les nombreux mondes de Jane Austen de Isabelle Ballester

janeausten


Publié par les éditions Moutons Electriques
28 euros
338 pages
première publication: 2009

Résumé:

L'Angleterre voit se lever le XIXe siècle. Son empire colonial s'étend au gré des batailles du bout du monde, des conflits où s'affrontent sans merci toutes les puissances européennes. Sur le sol de la mère patrie, l'heure est à la Régence. Les bonnes manières sont érigées au rang de philosophie de vie, la composition des classes sociales se métamorphose lentement, l'architecture et la mode engendrent les prémices du visage contemporain de l'Angleterre. Abondamment illustré par des documents d'époque, ce livre de référence présente la vie de Jane Austen et de sa famille, mais aussi la biographie croisée des principaux protagonistes de son oeuvre - Elizabeth Bennet, Fitzwilliam Darcy, Anne Elliot, les soeurs Dashwood, la famille Bertram ou Emma Woodhouse : comme s'ils avaient existé, plus vrais que nature, ils sont les exemples de cette Régence virevoltante et mondaine dont Jane Austen livra des portraits à la fois caustiques et délicats. Avec une chronologie détaillée des politiques anglaise et française de la fin du XVIIIe jusqu'au milieu du XIXe siècle, des articles sur les classes sociales et l'étiquette, la Saison londonienne ou les villes à la mode, ainsi qu'un hommage de John Kessel aux univers de Jane Austen et de Frankenstein (prix Nebula 2009).

Commentaire:

C'est mon deuxième ouvrage de la Bibliothèque Rouge après celui consacré à Hercule Poirot. L'auteur raconte la biographie de Jane Austen en partant du principe que tout les personnages des romans ont existé et qu'ils ont croisé la route de Jane Austen. C'est un ouvrage très détaillé et très ludique. La vie de Jane se mêle à la vie de ses personnages et à l'histoire de l'Angleterre (et de la France). J'ai appris beaucoup de choses sur Jane Austen, mais aussi sur sa famille.
Il y a beaucoup de documents qui permettent de visualiser les différents lieux évoqués. Ainsi que des portraits des différentes personnes citées (réelles ou non).

Le texte Orgueil et Prométhée de John Kessel est un bel hommage. Il met en scène Mary Bennet quelques années après Orgueil et Préjugés, et mélange le monde de Jane Austen avec le monde de Frankenstein de Mary Shelley. Un texte très intéressant et très bien écrit.
Un livre pour tout les Janéites.

"Miss Austen était assurément une grande romancière. Ce qu'elle faisait, elle le faisait à la perfection." Anthony Trollope

Lu en novembre 2009

Lu dans le cadre du Challenge Jane Austen 2009

45559536