Northanger Abbey de Jane Austen

9782264023803


Lecture commune avec Ys, Restling et Karine

Publié par les éditions 10/18
276 pages
6,65 euros
titre original: Northanger Abbey
traducteur: Josette Salesse-Lavergne
première publication: 1818

Résumé:

Jane Austen jugeait désuet l'engouement de son héroïne Catherine Morland pour les terrifiants châteaux moyenâgeux de Mrs Radcliffe et les abbayes en ruine du préromantisme anglais.
Parodie du roman gothique, satire pleine de saveur de la société anglaise qui prenait ses eaux à Bath, Northanger Abbey est aussi le roman très austénien du mariage et très moderne du "double jeu ".

Commentaire:

J'ai toujours beaucoup souris dans mes lectures de Jane Austen. Mais dans ce roman, j'ai ri. Jane Austen se moque de son héroïne et des romans gothiques. L'auteur s'adresse par moment au lecteur et ne cesse de faire vivre les pires misères à son héroïnes. Catherine n'imagine la vie que comme dans les romans qu'elle lit. Et la réalité lui passe à des kilomètres au-dessus de la tête. On voit rapidemment se dessiner le caractère de chaque personnage, alors que la pauvre Catherine ne voit rien.

C'est à mon sens le roman le plus comique de Jane Austen. Elle se moque de son héroïne, de la société de Bath et des codes qui la régissent, des romans gothiques. J'ai beaucoup aimé les idées que se fait Catherine lors de son séjour à l'abbaye de Northanger.

Catherine est l'incarnation des filles naïves et ingénues. Henri Tilney est loin derrière les gentlemen austiniens. Et pourtant j'ai beaucoup aimé. Jane Austen exellait déjà dans la satire, mais elle est aussi géniale dans le comique.
Ce roman compense ma semi-deception suite à ma lecture de Mansfield Park. Il ne me reste plus qu'à lire Emma pour avoir lus les 6 romans de Jane Austen dans le cadre du challenge.

Lu en décembre 2009

Lu dans le cadre du Challenge Jane Austen 2009

challenge_jane_austen_photo


Lu dans le cadre du Challenge English Classics 2010 --> 2/2


EnglishClassicsMini