L’équation de l’amour et du hasard de Jennifer E. Smith

 

couv38086101

 

 

 

Le tome 1 de la saga « This is what happy looks like »…

 

 

Publié par Le livre de poche 

427 pages

6,90 euros

première publication: 2013 

traducteur: Frédérique Le Boucher

titre original: This is what happy looks like

 

 

Résumé:

 

Les probabilités pour que LE jeune acteur de moment et LA mademoiselle Tout-le-monde se rencontre ? Minimes, négligeable, voir nulles.

Et pourtant … une simple faute de frappe dans une adresse email, et c’est le début d’un échange de messages irrésistibles entre Ellie et Graham.

Malheureusement, lorsque Graham débarque – par hasard ? – pour le tournage de son nouveau film dans la petite ville où vit Ellie, rien ne se passe comme dans les comédies romantiques …

 

 

Commentaire:

 

De Jennifer E. Smith, je n’avais lu pour le moment que La probabilité statistique de l’amour au premier regard, qui sans être un coup de coeur avait été une lecture-doudou. Qu’en est-il de ce second roman? Lecture parfaite pour retrouver ses 17 ans et rêver qu’un acteur de cinéma débarque dans votre petite ville…

Suite à une erreur d’adresse mail, Ellie et Graham commence une correspondance. Ils ne savent pas grand chose l’un de l’autre et surtout Ellie ignore que son correspondant est l’acteur à la mode chez les jeunes. Et quand celui-ci débarque dans sa petite ville, sa vie va être chamboulée… Car sortir avec une star de cinéma cout met immédiatement sous le feu des projecteurs. Or Ellie aimerait bien rester dans l’ombre.

Histoire d’amour avant tout, ce roman propose aussi une reflexion sur les relations parents-enfants. Ellie vit avec sa mère célibataire et n’a pas vu son père depuis de nombreuses années (en fait plus depuis l’âge de 4 ans). Graham quand à lui vit loin de ses parents qui ne comprennent pas trop le monde du cinéma. J’ai beaucoup aimé cet aspect du roman. 

Quand à l’histoire d’amour elle est sympathique, bien que prévisible. Un moment j’ai eu peur d’avoir droit à un triangle amoureux. Heureusement il n’en est rien. Lecture feel-good par excellence, j’ai passé un bon moment. J’ai beaucoup aimé passé un mois à Henley en compagnie de Ellie, Graham, Quinn et Olivia… Mes 17 ans sont loin, mais qu’importe. Je me suis laissée porter par l’histoire.

Concernant la fin, j’ai eu l’impression qu’il manquait quelque chose. Comme si l’auteur laissait une fin ouverte et que c’était à nous d’imaginer la fin. J’ai appris plus tard sur Goodreads qu’une nouvelle se situait après le mot fin. J’espère que cette lecture m’apportera les réponses que j’attend…

 

 

Lecture en octobre 2015

 

 

 

Du même auteur:

La probabilité statistique de l'amour au premier regard