L’enfant reine de Nancy McKenzie

 

enfant reine

 

 

Le tome 1 de la duologie Guenièvre

  

Publié par France Loisirs

733 pages

/

première publication: 1994

traducteur: B.J. Willis

titre original: The Child Queen

 

 

Résumé:

Dès sa naissance, Guenièvre, fille du seigneur Léodagan, porte le poids d’une terrible prophétie: elle deviendra la plus grande dame de Bretagne mais trahira son roi, puis sera elle-même trahie...

Après la mort de son père, Guenièvre est élevée dans le royaume de Gwynedd, auprès de sa cousine Elaine. En grandissant, les deux jeunes filles s’enflamment pour les exploits d’Arthur, le fils d’Uther Pendragon, mais le roi n’est encore qu’une figure lointaine... 

 

 

 

 

Commentaire:

Ce roman était dans ma PAL depuis un bon moment et le challenge Pavé de l’été a été l’occasion de l’en faire sortir. Avec ses 733 pages, il remplissait parfaitement le contrat des 600 pages minimums.

Les légendes arthuriennes ont été traitées de nombreuses fois dans la littérature au cours des siècles. La trame de l’histoire est donc connue dès le départ. Le célèbre triangle amoureux: Arthur - Guenièvre - Lancelot. L’originalité du roman c’est que l’auteur a choisi le point de vue de Guenièvre pour nous raconter l’histoire. Bien avant Nancy McKenzie, Marion Zimmer Bradlay nous racontait déjà les légendes arthuriennes du point de vue féminin. Mais ici, seule Guenièvre intervient. J’étais un peu septique en ouvrant ce roman, j’avais lu quelques critiques négatives mais je me suis laissé entraînée par l’histoire. J’ai dévoré ce tome 1 en une journée. Mais ce n’est pas un coup de coeur. L’histoire est bien, quoiqu’un peu longue au début (l’enfance de Guenièvre) mais une fois arrivé à Camaalot le rythme s'accélère. 

Dans ce roman, le rôle de méchante est jouée par Elaine, la cousine de Guenièvre. Dès le départ, elle nous apparaît comme antipathique et la fin de ce tome nous le confirme. Je n’avais pas souvenir qu’elle soit aussi méchante, aussi dérangée.

Je lirai le tome 2 (qui est dans ma PAL depuis aussi longtemps que ce tome 1) pour connaître la fin de l’histoire selon Nancy McKenzie.

Si vous voulez passer un bon moment, je vous conseille ce roman. Néanmoins, si vous voulez quelque chose de plus complexe, je vous recommande Les Dames du Lac de Marion Zimmer Bradley.

 

  

Lecture en août 2012

 

 

Lu dans le cadre du challenge Pavé de l’été 2012: 2

 

challenge pavé de l'été