La révélation de Gemma Malley

 

 r_v_lation

 

 

Le dernier tome de la trilogie de Gemma Malley

 

 

Publié par les éditions Naïve

18 euros

335 pages

titre original: The Lagacy

traducteur: Nathalie Peronny

première publication: 2010

 

 

Résumé:

 

 

Royaume-Uni 2142. Peter et Anna coulent des jours tranquilles en Ecosse avec leur fille Molly, vivant à une adresse secrète pour leur protection. Pendant ce temps à Londres, un événement affole la puissante société Pincent Pharma qui commercialise les pilules de Longévité: une étrange épidémie provoque la mort subite de centaines, puis de milliers de gens semant consternation et affolement dans cette société qui avait occulté toute idée de mort...

 

 

Commentaire:

 

 

Suite et fin de la trilogie de Gemma Malley, même si dans les dernières pages elle laisse une porte ouverte pour une possible suite.

Peter et Anna se cachent avec Ben et Molly loin de Londres et de Richard Pincent. C’est Jude qui est au premier plan de ce tome. Jude qui en a marre de se cacher au QG de la résistance et voudra bien faire comme Peter et agir. C’est alors que la belle mécanique de la Longévité s'enraye et que des morts se succèdent. Dans un monde où la mort n’existe plus, cela créé la panique. Richard Pincent tente de trouver une solution pour ne pas voir son monde s’écrouler. 

Dans ce tome, la nature reprend ses droits face à la science des hommes. On découvre que les apparences sont souvent trompeuses et que sous les masques les appartenances à tel ou tel clan ne sont pas toujours celles que l’on croit. On est à un point crucial de l’histoire du monde et on sent que tout peut basculer dans un sens comme dans l’autre.

Toujours très intéressant, ce tome est encore très agréable à lire. Il n’y a pas de temps mort. Les personnages sont intéressants et complexes. Seule Sheila m’a ennuyé durant le roman. C’est typiquement le genre de personnage que je n’aime pas. 

Très bonne trilogie qui pose de nombreuses question très intéressantes. Je recommande.

 

 

Lu en septembre 2011