44 Scotland Street d'Alexander McCall Smith

Le tome 1 des "Chroniques d'Edimbourg"

51cB71dyTQL


Publié par les éditions 10/18
6,66 euros
414 pages
titre original: 44 Scotland Street
traducteur: Elisabeth Kern
première publication: 2005

Résumé:

Quand la jeune Pat pousse la porte du 44 Scotland Street, elle espère bien prendre un nouveau départ. Entre son colocataire, un beau gosse insupportable et terriblement séduisant, et son excentrique voisine de palier, Domenica, la voilà entraînée dans une nouvelle vie au coeur de l'Edimbourg bohème. Son travail à la galerie "Something Special" s'annonce pourtant un peu morne. Sauf que Pat découvre au fond de l'obscur endroit un tableau qui pourrait bien valoir son pesant d'or et transformer sa vie! D'abord publiées sous la forme d'un roman-feuilleton, ces chroniques d'Alexander McCall Smith brossent avec humour et tendresse la société d'Edimbourg et composent, entre chassés-croisés amoureux et intrigues haletantes, une savoureuse galerie de portraits.

Commentaire:

Je me suis plongé dans le tome 1 des "Chroniques d'Edimbourg" en cherchant une lecture légère.
On entre dans la vie des habitants du 44 Scotland Street et c'est un vrai bonheur. Les personnages sont tous très différents les uns des autres mais aussi très attachants. Ma préférence va à Bertie et à sa mère Irène. L'auteur se moque, à travers eux, des parents qui poussent leurs enfants à l'excellence dès le berceau.
Alexander McCall Smith brosse un portrait humoristique de la ville et de ses habitants, mais en même temps on sent qu'il les aime beaucoup. J'ai adoré me promener dans cette Edimbourg bohème, ville que je rêve de visiter un jour.
Comme le roman a d'abord été publié sous forme de feuilleton, les chapitres sont courts et il n'y a pas de temps morts. A la fin de chaque chapitre, on a envie de savoir la suite.
J'ai hâte de me plonger dans la suite des aventures des habitants du 44 Scotland Street.

Lu en février 2010