La planète aux vents de folie de Marion Zimmer Bradley

 

couv51045219

 

 

Le tome 2 du cycle Les premiers temps issu de la saga La Romance de Ténébreuse

 

 

Publié par Pocket 

211 pages

plus disponible en poche (existe uniquement dans l’intégrale I éditée par Pocket

première publication: 1972

traducteur: Annette Vincent

titre original: Darkover Landfall

 

 

Résumé:

 

Égaré dans l'espace à la suite d'un orage gravitationnel, un astronef s'écrase sur une planète inconnue. Les survivants - des membres de l'équipage, des pionniers que le vaisseau transportait vers une colonie lointaine au fond des étoiles - pourront-ils le réparer et repartir vers leur destination initiale? Ils n'ont d'autre moyen d'y arriver que de reconstituer les machines nécessaires à partir des matériaux locaux, au risque de détruire l'écologie de la planète. Mais voici que se lèvent les vents de folie apportant avec eux des pollens aux mystérieux pouvoirs. Parmi les survivants, certains veulent s'établir sur place, abandonner la civilisation industrielle et s'adapter à cet environnement étrange. Ils doivent apprendre le prix à payer pour que cette étrange planète consente à les accepter dans son sein.

 

 

 

 

 

Commentaire:

 

De Marion Zimmer Bradley, je n’avais lu pour le moment que les deux premiers tomes de la série Les Dames du lac et La reine des orages et La belle fauconnière de la série La Romance de Ténébreuse. Alors quand Pocket a réédité La Romance de Ténébreuse sous forme d’intégrale (comme pour La Ballade de Pern), je me suis dis que s’était le moment de découvrir le cycle dans son intégralité. Bon, pour le moment, la publication semble stopper à 3 intégrales. J’espère que les autres tomes seront réédités car sinon je ne suis pas prête de lire la suite.

Ce tome présente l’arrivée des terriens sur la planète Ténébreuse (même si elle ne s’appelle pas encore comme cela), suite à un incident dans l’espace. Ils sont obligés de se mobiliser pour réparer le vaisseau, même si très vite il semble que celui-ci ne soit pas réparable. Les hommes vont devoir apprendre à vivre sur cette planète inconnue. Au début tout va bien. Puis des vents porteurs de pollen commencent à souffler et rendent fous les gens qui les respirent. Orgies, massacres, suicides,... les hommes ne réagissent pas tous de la même manière au pollen. En plus de ces réactions, les hommes sont transformés. Ils redécouvrent des aptitudes qu’ils avaient oublié, comme la communication par la pensée.

Ce tome est une introduction à l’ensemble du cycle. Il est très axé science-fiction. La technique est bien présente, même si peu à peu elle disparaît. Dès le tome suivant, on va plonger dans la fantasy pure. Il est donc agréable de voir l’arrivée des hommes sur la planète et de voir comment ils sont devenus ce qu’ils sont par la suite. 

L’histoire est raconté du point de vue de Rafe MacAran, l’un des premiers à être touché par le pollen. A travers lui, on découvre l’installation et les différentes factions qui s’opposent. C’est un personnage agréable à suivre. Ce qui n’est pas le cas de Camilla que j’ai trouvé horripilante. Même quand on ne lui demande pas de renoncer à toutes ses croyances, elle trouve le moyen de nous énerver. 

Dans ce tome, on découvre brièvement les autres habitants de la planète. Je pense qu’on en saura plus par la suite. 

Belle entrée en matière, bien qu’un peu courte. Et malheureusement, le tome 1 Le cycle des légendes n’est disponible qu’en occasion.

 

 

HS: je trouve les couvertures d’origine hideuses.

 

 

Lecture en mars 2014

Du même auteur:

"Série Les Dames du lac" Les Dames du lacLes Brumes d'Avalon;

"Série La Romance de Ténébreuse" Reine des orages;

 

Lu dans l’intégrale I

 

couv23739656