Pouvoirs de séduction d’Hannah Howell

 

couv4137148

 

 

Le tome 1 de la série Wherlocke

 

 

Publié par Milady 

480 pages

7,90 euros

première publication: 2009

traducteur: Mathias Lefort

titre original: If He's Wicked

 

Résumé:

 

Elle va lui sauver la vie… Mais à quel prix ?

 

Grâce à un étrange rêve, Chloe Wherlocke devine qu’un complot se trame contre lord Julian Kenwood et son fils nouveau-né. Son don lui permet de sauver l’enfant d’une mort certaine, cependant, l’existence du comte est toujours menacée. Julian soupçonne sa femme et son amant de vouloir l’éliminer, mais il apprend grâce à Chloe, mystérieuse étrangère à la chevelure de jais, que des forces maléfiques s’en prennent à lui… Il va s’allier à cette charmante créature prête à braver le danger, qui ne le laisse pas indifférent…

 

 

 

Commentaire:

 

D’Hannah Howell, pour le moment, je n’ai lu que La fiancée des Highlands pour qui j’avais eu un petit coup de coeur.  Avec ce nouveau titre, je commence une autre série: les Wherlocke. Dans cette série, les membres de cette famille possèdent tous un don un peu particulier. Dans le cas de Chloe, l’héroïne de ce tome, il s’agit de visions qui lui arrivent par flash. Grâce à ce don, elle va pouvoir sauver le fils nouveau-né de Lord Kenwood et l’aider à se débarrasser des personnes qui veulent sa mort. 

 

Je suis entrée facilement dans cette histoire teintée de surnaturelle. On s’attache facilement à Chloe et à Julian et on voit très vite leur attirance mutuelle grandir. 

 

Petit détail qui m’a gêné: Julian (ainsi que les autres personnages) accepte un peu trop facilement les dons de la famille Wherlocke. Inconsciemment, il sait qu’on veut le tuer. Et voilà que des étrangers lui annoncent que que suite à une vision, ils ont sauvé son fils voilà des années. Il ne se pose pas une fois la question de savoir si ces étrangers n’ont pas au contraire fait passer son fils pour mort et l’ont ensuite enlevé. Je sais que sa femme n’est absolument pas digne de confiance, mais de là à croire sur parole des étrangers. J’aurai apprécier que Julian se pose un peu plus de questions.

 

Sinon, je n’ai pas de reproche à faire au roman. Une intrigue simple mais efficace, un rythme soutenu, des personnages hauts en couleur. 

Pour une fois, les parents des héros (en l'occurrence ici la famille de Julian) ne sont pas en arrière plan et prennent part à l’action (ah Evelyn et Mildred dans les cuisines!). Je rêverai d’avoir un tome consacré au cousin de Chloe: Leo. J’ai envie de voir ce qui se cache derrière sa carapace. Et que dire des autres membres de la famille Wherlocke! 

 

Comme je le disais plus haut, l’histoire est teintée de surnaturelle. Mais très légèrement. Les personnages ne se sortent pas miraculeusement des ennuis. C’est un travail de longue haleine.  Les dons des Wherlocke ne sont pas là pour faciliter la vie de l’auteur (et en aucun cas la vie des personnages). J’avais un peu peur au début que à chaque problème, le don s’occupe de régler le problème sans causer de soucis aux personnages. Au final, il n’en est rien et c’est très bien ainsi.

 

Avec ce premier tome, je découvre une autre facette d’Hannah Howell, sans Highlander. Et même si ce n’est pas un coup de coeur, j’ai hâte de lire la suite de cette série!

 

 

Le roman sortira en librairie le 22 novembre 2013.

 

 

Lecture en novembre 2013

Lecture dans le cadre du Ladies Club

logo-ladies

 

 

 

 

Du même auteur:

"Série Le clan Murray": La fiancée des Highlands;