Meurtre en Mésopotamie de Agatha Christie

 

couv56535247

 

Une enquête d'Hercule Poirot dans le milieu de l'archéologie.

Résumé: On en fait des mystères autour de la belle Mrs Leidner! Elle est souffrante, paraît-il. Sujette à des crises... Voilà qui est vague. Quel genre de crises? Personne ne semble le savoir exactement. Ou plûtôt, chacun se cantonne dans un silence lourd de sous-entendus.  Mrs Leidner se drogue-t-elle? Est-elle folle? Ou simplement dépressive? En tout cas, son mari - qui dirige la mission archéologique de Tell Yarimjah - a chargé miss Leatheran de veiller sur elle.

Mais que peut une infirmière pour une femme qui reçoit des menaces de mort?

Commentaire: C'est le roman qui précéde Le crime de l'Orient-Express. A la fin de cette aventure, Poirot prendra le train et on aura droit à l'un des romans les plus célèbres d'Agatha Chrisite.

La structure de cette aventure de Poirot est très simple. On a d'abord une présentation de tous les personnages qui ont tous une raison de détester la victime. Ensuite le meurtre arrive et personne ne parvient à voir comment il a été commis. Et arrive Hercule Poiror et ses petites cellules grises qui va au terme de nombreuses interrogations découvrir le mobile, le meurtrier et le mode opératoire. C'est donc un classique d'Agatha Christie, si on peut dire. Pas vraiment de choses nouvelles ( contrairement à La mort n'est pas une fin qui se déroulait dans l'Egypte Ancienne sans vrai détective ). Seul le décor change puisqu'on se trouve en Mésopotamie sur un chantier de fouille. Sinon l'histoire est bien menée. Mais j'avais déjà vu le film tiré du roman donc au fur et à mesure de ma lecture je me souvenais de nombreux détails et l'assassin et sa façon d'opérer n'ont pas été une surprise pour moi.

Comme dit précédement, c'est un classique d'Agatha Christie. A lire pour tout ceux qui apprécie Agatha Christie ( en évitant de voir le film avant ;-) .

Infos sur le livre:

  • Publié par Le Club des Masques
  • 224 pages
  • 4,94 euros

Billet initialement publié sur La bibliothèque de Mara