Sans plus attendre de Kristan Higgins

 

couv29264178

 

 

 

Le tome 2 de la saga “The Blue Heron”...

 

 

Publié par Mosaic 

471 pages

19,90 euros

première publication: 2013 

traducteur: Karine Xaragai

titre original: The perfect match

 

 

Résumé:

 

Tic, tac… Tic, tac. A 35 ans, encore célibataire et zéro bébé en vue, Honor est convaincue que son horloge biologique lui fait les gros yeux. Elle se résout à parler mariage à l’homme qu’elle aime depuis le lycée et avec lequel elle entretient une relation amoureuse extrêmement intermittente. Résultat ? Un refus gentiment emballé mais sans équivoque. Déjà sonnée, Honor reçoit le coup de grâce quelques semaines plus tard, quand l’ex homme de sa vie annonce son mariage avec celle qu’elle considérait jusque-là comme sa meilleure amie.

Prête à tout pour redonner un peu de tenue à son amour-propre ratatiné, Honor (envisage cette fois le mariage de convenance et) fait une proposition à un certain Tom Barlow, professeur d’anglais de Manningsport qui a désespérément besoin d’une green card pour rester aux Etats-Unis. Sur le coup, l’idée lui semble géniale … avant que la situation ne s’emballe et n’échappe totalement à son contrôle.

 

 

Commentaire:

 

J’avais bien aimé le tome 1 et j’avais envie de lire la suite depuis un moment.

Je dois dire que je suis un peu déçue de ce tome 2, je n’ai pas retrouvé la magie du tome 1. Le personnage de Honnor est sympathique, mais je n’ai pas adhéré au personnage de Tom. Je ne l’ai pas trouvé particulièrement sympathique, même son côté homme blessé n’a pas plu. Il n’y a que 2 ou 3 scènes qui m’ont plu avec lui.

Honnor remonte un peu le niveau, mais c’est surtout la famille Holland qui fait le charme du roman.

Ca reste une romance sympathique à lire, mais ça ne restera pas la meilleure que j’ai lu de l’auteur. On passe un bon moment néanmoins et il est touchant de voir la relation entre les membres de la famille…

  

 

Lecture en novembre 2015

 

 

 

Du même auteur:

 L'amour et tout ce qui va avec;

"Série The Blue Heron" The Best man;