Délivrances de Toni Morrison

 

couv45407715

 

 

 

 

 

 

Publié par les éditions Christian Bourgeois 

197 pages

18 euros

première publication: 2015 

traducteur: Christine Laferrière

titre original: God help the child

 

 

Résumé:

 

Dans son onzième roman, qui se déroule à l'époque actuelle, Toni Morrison décrit sans concession des personnages longtemps prisonniers de leurs souvenirs et de leurs traumatismes.

 

Au centre du récit, une jeune femme qui se fait appeler Bride. La noirceur de sa peau lui confère une beauté hors norme. Au fil des ans et des rencontres, elle connaît doutes, succès et atermoiements. Mais une fois délivrée du mensonge - à autrui ou à elle-même - et du fardeau de l'humiliation, elle saura, comme les autres, se reconstruire et envisager l'avenir avec sérénité.

 

 

Commentaire:

 

Nouvelle lecture pour moi de l’oeuvre de Toni Morrison… Après deux lectures fortes, je m’attendais à retrouver ce que j’avais aimé dans mes précédentes… Et malheureusement, cela n’a pas été le cas. Je me suis perdue dans cette lecture à plusieurs voix, incapable de voir où l’auteur souhaitait m’entraîner. L’histoire est réaliste, mais des pointes de fantastiques viennent parsemer le texte sans qu’on est d’explications sur leur origine. Or j’aurai aimé en avoir, pour comprendre le chemin de rédemption de Bride, le personnage principal. Et pour comprendre ce personnage auquel je n’ai pas adhéré. Certes son enfance n’a pas été facile, mais je n’arrive pas à l’aimer, à la plaindre. En fait, je l’ai prise en grippe dès le départ et ça n’aide pas pour apprécier le personnage par la suite. Il en est de même pour Booker. Le personnage m’a semblé monolithique, je n’y ai pas trouvé de nuances.

Outre les personnages auxquels je n’ai pas adhéré, il y a la manière dont l’histoire est construite qui m’a dérangé. Dès le départ, on ne sait pas où on va et quel est le propos. Il faudra attendre la fin (et encore) pour avoir une explication. Je suis ressortie de ma lecture frustrée de ne pas avoir compris le propos de Toni Morrison. Et je suis encore plus frustrée car je m’attendais à vraiment aimer ce roman…

Déception donc pour ce roman où je suis passée à côté sans jamais effleurer le propos de l’auteur…

 

 

 

 

Merci à PriceMinister pour cette lecture!  #MRL15 

 

Lecture en novembre 2015

 

 

 

Du même auteur:

HomeSula;