La débutante de Eloisa James

 

couv19633878

 

 

 

Le tome 1 de la saga “Les Duchesses”...

 

 

Publié par J’ai lu 

405 pages

7,40 euros

première publication: 2007 

traducteur: Maud Godoc

titre original: Desperate duchesses

 

 

Résumé:

 

Affligée d’un père farfelu qui s’est mis à dos tout le comté, lady Roberta se désole de rester vieille fille. Après un énième esclandre, elle décide que la coupe est pleine et débarque du jour au lendemain chez sa cousine, l’excentrique duchesse de Beaumont. Entre deux scènes de ménage, celle-ci l’accueille à bras ouverts et promet de lui trouver un beau parti en quelques semaines. Or Roberta a déjà fixé son choix sur l’arrogant duc de Villiers, qui l’a subjuguée d’un regard et qu’elle entend épouser coûte que coûte. N’en déplaise au comte de Gryffyn, le frère de la duchesse, qui voudrait lui faire croire que l’élu de son cœur est un rustre doublé d’un suborneur. Par dépit, sans doute…

 

 

Commentaire:

 J’ai enfin pris le temps de démarrer cette nouvelle série d’Eloisa James en cours de parution chez J’ai lu, Les duchesses. Les échos ne sont pas tous positifs concernant cette série et j’appréhendais un peu ma lecture.

Ce tome 1 se lit facilement et rapidement, mais il n’est pas exempte de défaut.

Nous suivons les aventures de Lady Roberta qui espère trouver un mari, or le comportement de son père dissuade les prétendants. Lorsqu’elle croise le regard du duc de Villiers, elle tombe sous son charme et décide qu’elle sera son épouse. Elle décide alors de se rendre chez une cousine éloignée, la duchesse de Beaumont, et lui demande son aide… Voilà pour le point de départ de l’histoire. Contrairement aux autres romances où on se concentre sur un couple en particulier, ici l’auteur part dans de nombreuses histoires (histoires qui seront développés dans les autres tomes) et par moment on a un peu de mal à suivre les évènements. Par exemple, l’histoire de la duchesse de Beaumont prend beaucoup de place dans ce tome et malheureusement elle n’aura droit à son histoire que dans le tome 5. 

Lady Roberta n’est pas un personnage très attachant. Je n’ai pas réussit à m’attacher à elle, elle a tendance à être agaçante par moment. Malgré tout ce qu’elle apprend sur Villiers, elle ne change pas d’avis sur son choix de mari. Même toutes les attention de Damon Gryffyn ne la font pas bouger d’un pouce. Et ses réactions face aux enfants ne contribuent pas à la rendre plus sympathique.

Heureusement Damon remonte un peu le niveau, même  si je ne comprend pas ce qu’il peut trouver à Roberta.

Malgré ces défauts, je continuerai ma lecture de cette saga en espérant que le niveau s’améliore de tome en tome…

  

 

Lecture en octobre 2015

 

 

 

Du même auteur:

"Série Les soeurs Essex" Le destin des quatre soeursEmbrasse-moi, AnnabelleLe duc apprivoiséLe plaisir apprivoisé.

"Série Il était une fois" Au douzième coup de minuit;