Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d’habiter sur terre de Philippe Delerm

 

couv48349480

 

 

 

 

 

 

Publié par les éditions Seuil 

110 pages

14,50 euros

première publication: 2015 

 

 

 

Résumé:

 

Elles sont nombreuses, les belles raisons d’habiter sur terre. On les connaît, on sait qu’elles existent. Mais elles n’apparaissent jamais aussi fortes et claires que lorsque Philippe Delerm nous les donne à lire.

Goûter aux plaisirs ambigus du mojito, se faire surprendre par une averse et aimer ça, contempler un enfant qui apprend à lire en bougeant imperceptiblement les lèvres, prolonger un après-midi sur la plage...

« Est-ce qu’on est plus heureux ? Oui, sûrement, peut-être. On a le temps de se poser la question. Sisyphe arrête de rouler sa pierre. Et puis on a le temps de la dissiper, comme ce petit nuage qui cachait le soleil et va finir par s’effacer, on aura encore une belle soirée. »

 

 

Commentaire:

 

J’aime beaucoup le style de Philippe Delerm et il me tardait de lire son nouveau livre. A l’image de La première gorgée de bière, ce nouveau livre est un recueil de petits moments. En 2-3 pages, Philippe Delerm aborde des thèmes variés comme le mojito ou le navet ou les bruits de Venise… Comme à chaque fois dans ce type d’ouvrage, il y a du bon et du mauvais. Certains textes m’ont parlé plus que d’autres. J’ai trouvé que certains n’avaient pas leur place dans ce livre. Alors que d’autres oui. 

J’ai lu ce recueil d’une traite. J’ai passé un bon moment, même si ce n’est pas mon préféré de l’auteur. Je pense qu’il faut apprécier le style de l’auteur pour apprécier ce recueil. Personnellement c’est un style que j’aime. J’ai passé un bon moment, comme souvent avec Philippe Delerm.

 

 

Lecture en août 2015

 

 

 

Du même auteur:

La bulle de TiepoloAutumnJe vais passer pour un vieux con;