Les cheveux de Lucrèce de Etienne Barilier

 

 

couv39960831

 

 

 

 

Publié par Buchet - Chastel 

225 pages

15 euros

première publication: 2015 

 

 

 

Résumé:

 

A l’origine de ce roman, la longue mèche de cheveux blonds de Lucrèce Borgia, qu’on peut voir à Milan, présentée dans un véritable ostensoir. Deux amis, Clément et Arnaud, qui se ressemblent comme deux frères, sont également fascinés par cette chevelure. Ils vont bientôt rencontrer une Lucrèce bien vivante, dans laquelle ils voudront retrouver, chacun à leur manière, celle de la Renaissance. Ils ne pourront s’accomplir qu’en la rejoignant, qu’en se faisant reconnaître d’elle, par l’amour ou par la force.

Dans la lumière de Florence, puis de Capri, le courage et la lâcheté, le sordide et le beau vont s’affronter et se combattre. D’abord impalpable et légère, puis implacable et violente, cette brève tragédie n’est pas sans rappeler les récits d’amour et de mort dont un Stendhal a pu s’inspirer pour ses ’chroniques italiennes’. Mais les personnages qu’elle met en scène, avec leurs espérances, leurs passions, leurs abîmes, sont bien d’aujourd’hui.

 

 

Commentaire:

 

Je ressors mitigée de cette lecture. Les points forts sont contrebalancés par les points faibles. L’aspect historique permet de découvrir l’histoire réelle et fantasme de Lucrèce Borgia, personnage que je connais mal. Malheureusement, la mise en page particulière du texte rend difficile le suivi des interactions entre les personnages. En effet, les dialogues sont à la suite, sans aucune séparation, et on n’arrive pas toujours à savoir qui parle.

De plus, l’histoire est assez sombre, aucun espoir de ressort de ce texte. On ressort déprimé de cette lecture. Mais comme le texte est court, la lecture est rapide et ne prend pas de temps.

Pas convaincue par ce roman…

 

 

Lecture en juin 2015

 

Lecture dans le cadre du jury du Prix Fnac Rentrée Littéraire 2015