Avant toi de Jojo Moyes

 

couv40753944

 

 

 Le tome 1 de la saga "Me Before You"...

 

Publié par Milady 

524 pages

8,20 euros

première publication: 2012

traducteur: Frédéric LE BERRE

titre original: Me before you

 

 

Résumé:

 

Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

 

 

 

Commentaire:

 

Lors de notre dernière lecture commune avec Bladelor, nous avions choisi de lire Avant toi, espérant passer un très bon moment après la déception Tracy Chevalier. Au vu des très très nombreux avis élogieux sur le livre, je pensais que nous avions fait le bon choix... Malheureusement, ce fut pour moi une nouvelle déception! 

 

Dès le début de ma lecture j’ai senti qu’entre moi et Lou ça n’allait pas être une histoire d’amour. Je n’ai pas accroché à la jeune fille paumée qui n’a jamais rien fait et rien vu de sa vie. Elle m’a même profondément agacé tout au long de ma lecture. Elle ne sait rien de la vie, mais ça ne l’empêche pas d’avoir des idées bien arrêtées. Et que dire de sa famille, limite caricaturale. Seule sa soeur a trouvé grâce à mes yeux par moment.

J’ai un peu plus apprécié Will, mais je n’ai jamais ressenti de l’empathie pour lui. Pour tout vous dire, j’ai attendu tout le roman le moment où j’allais pleurer (puisque de nombreux lecteurs ont pleuré) et ce moment n’est jamais arrivé. Je n’avais qu’une envie, terminer ce livre pour en être débarrasser. 

J’ai été agacée par les personnages, mais aussi par les clichés que l’ont retrouve tout au long du roman. Passons sur le fait que l’héroïne soit une jeune femme “pauvre” et “innocente de la vie” et que le héros soit beau et riche et qu’il ai des problèmes (d’habitude c’est un passé sombre, ici c’est son handicape). Ou les clichés sur les français et les parisiens en particuliers. 

J’ai aussi été agacée par le fait que par moment je ne lisais pas un roman mais une description de la vie des paraplégiques (et des activités qu’ils peuvent faire ou pas, selon Lou bien sûr). Je veux bien qu’on aborde le sujet, mais de là à en faire des listes, non!

 

Le style d’écriture n’a rien de transcendant et ne m’a pas spécialement marqué. 

 

Rien n’a trouvé grâce à mes yeux dans ce roman et je vais m’arrêter là. Je suis d’autant plus déçue que au vue des avis élogieux je m’attendais à passer un bon moment, voir un moment sympathique... Or c’est tout le contraire! 

 

Pour ceux qui ont aimé, la suite des aventures de Lou sortira en VO en septembre 2015 sous le titre After you. Moi je passe mon tour...

 

 

 

Lecture en février 2015

Lecture commune avec Bladelor: Me before you (Jojo Moyes) 

 

Du même auteur:

 La dernière lettre de son amantLa liste de Noël