Embrasse-moi, Annabelle de Eloisa James

 

23429605

 

 

Le tome 2 de la saga “Les soeurs Essex”...

 

 

Publié par J’ai lu  

344 pages

6,95 euros

première publication: 2005

traducteur: Viviane Ascain

titre original: Kiss me, Annabel

 

 

Résumé:

 

De son enfance désargentée en Ecosse, Annabelle Essex n'a gardé que de mauvais souvenirs.

Elle s'est bien juré de ne jamais y retourner et, à vingt-deux ans, elle est disposée à épouser n'importe quel aristocrate, pourvu qu'il soit riche. Quand sa route croise celle du comte d'Ardmore, son coeur palpite. Car il est très séduisant, ce rude Highlander venu chercher à Londres l'héritière dont la dot lui permettra d'entretenir son domaine. Qui plus est, il embrasse divinement. Cependant il n'a que sa bonne mine à lui offrir, aussi refuse-t-elle de lui accorder sa main.

Mais le destin joue parfois des tours pendables. Sa réputation compromise, Annabelle se retrouve en route vers l'Ecosse en compagnie de celui que tout le monde prend désormais pour son mari et qui n'a pas renoncé à se faire aimer d'elle.

 

 

 

Commentaire:

 

 

Après Tess dans le tome 1, c’est au tour d’Annabelle d’être mise en avant dans ce tome. Annabelle c’est celle qui voulait se marier en fonction de la richesse de son époux et non pas selon son coeur. Bien décidé à trouver un riche époux, elle décline la demande en mariage d’Ewan, comte d’Ardmore. Mais voilà qu’Imogène, l’une de ses soeurs entre en scène et Annabelle est comprise et obliger d’épouser Ewan.

Avant de vous parler du couple Annabelle-Ewan, je veux m’attarder sur Imogène un instant. Dans le tome 1, sans être le personnage principal, elle occupait en partie le devant de la scène. Ici, il en est de même et elle m’a horripilé du début à la fin. C’est une jeune femme qui n’en fait qu’à sa tête et qui ne se soucie pas des autres. Autant dans le tome 1 on pouvait la trouver charmante et attachante, ici je n’ai qu’une envie: la secouer et lui demander de changer d’attitude. J’ai peur pour le tome qui lui est consacré (le tome 3, Le duc apprivoisé, qui ressortira en librairie le 18 février), car pour le moment je n’aime pas ce personnage.

Passons maintenant aux héros de ce tome. Dans le tome 1, Annabelle m’avait fait l’effet d’une jeune femme vénale. Il n’en est rien heureusement. C’est son enfance qui la pousse au début du roman à rechercher la sécurité financière avant toute autre chose. Mais finalement sa rencontre avec Ewan va lui faire ouvrir les yeux (même s’il va falloir un bon moment).

L’auteur s’est inspiré de La mégère apprivoisée de Shakespeare (que je n’ai pas lu) pour tout un passage du roman. Et nous propose donc une situation originale pour nos personnages. Les caractères se dévoilent, les choses évoluent. C’est sympa à lire. 

D’origine écossaise, Annabelle avait quitté l’Ecosse à la mort de son père. Elle avait juré de ne jamais y retourner. Mais Ewan étant écossais comme elle, c’est tout naturellement qu’elle y retourne. Et c’est l’occasion de découvrir une curieuse coutume écossaise d’avant mariage.

 

Ce tome  2 est à la hauteur du précédent, mais j’ai préféré Tess et Lucius. Mais j’ai passé un très bon moment. Dépaysement garanti avec ce roman. On aborde également des sujets plus graves qu’une simple romance. On s’émeut, on rit,... bref tout les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment...

 

 

 

 

 

Lecture en janvier 2015

Du même auteur:

"Série Les soeurs Essex" Le destin des quatre soeurs;