Flocons d’amour de John Green, Maureen Johnson et Lauren Myracle

 

couv23891822

 

 

 

Publié par Hachette 

346 pages

13,90 euros

première publication: 2008

traducteur: Alice Delarbre

titre original: Let it snow

 

 

Résumé:

 

24 décembre, Nuit des miracles ? ou des catastrophes ? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown: tous les voyageurs descendent !

Gracetown... Bourgade perdue au milieu de nulle part, qui vous ferait presque regretter le traditionnel et soporifique repas de Noël. Pourtant, Jed, Jubilé et les autres vont partagé le réveillon le plus insolite de leur vie.

Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d'une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples de font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glaces !

 

 

 

 

 

Commentaire:

 

Pour bien commencer l’année, nous avions décidé avec Bladelor de nous faire une lecture commune avec un titre de circonstance: Flocons d’amour (ou Let it snow en VO). Le nom de John Green sur la couverture n’est pas non étranger à notre lecture. 

Ce livre se compose de trois nouvelles, indépendantes mais qui sont toutes liées. Chaque histoire a ses héros, mais on les retrouve dans les autres histoires en personnages secondaires. Par exemple, Jed que l’on croise dans la première histoire  est en fait le  héros de la troisième histoire. Voilà pour le principe du livre que j’ai trouvé intéressant et très sympa. 

Nous avons donc trois histoires: Le Jubilé Express de Maureen Johnson, Un miracle de Noël à pompons de John Green et Le saint patron des cochons de Lauren Myracle. Des trois, j’ai préféré la première, suivie de la deuxième. Les histoires sont sympa, mignonnettes mais beaucoup trop jeunesses pour moi. Les personnages ne sont pas assez travaillés, ça manque de profondeur. Je ne connais pas les autres de Lauren Myracle et Maureen Johnson, mais si on ne m’avait pas dit que John Green avait écrit dans ce recueil j’aurai eu du mal à le croire.

Les histoires sont censées se passer au moment de Noël, mais je n’ai pas vraiment ressentie la magie de Noël. Dommage.

Un livre sympa donc, mais sans plus. Je ne suis clairement pas la cible du livre. Il conviendra plus à de jeunes ados. Je ne ressors pas déçue de cette lecture, mais frustrée. Je m’attendais à quelque chose de plus travaillé, de plus profond, de plus magique...

  

 

Lecture en janvier 2015

Lecture commune avec Bladelor: son avis 

 

De John Green: 

The fault in our stars;