Si seulement... de Nicola Doherty

 

couv32842972

 

 

 

 

Publié par Milady 

528 pages

8,20 euros

première publication: 2013

traducteur: Karine Forestier

titre original: If I could turn back time

 

 

Résumé:

 

Si vous aviez la chance de trouver l’homme de votre vie et le malheur de devenir une fille insupportable ? Zoë a tout gâché avec David, et elle s’en mord les doigts. Si seulement elle pouvait faire machine arrière pour réparer ses erreurs…

Contre toute attente, voilà que son voeu se réalise, et elle se réveille six mois avant la rupture. Elle sait désormais quoi faire pour éviter le pire. Mais alors qu’elle tente de reconquérir celui qu’elle aime, Zoë croise le chemin d’un homme qui pourrait lui donner envie de tourner résolument la page…

 

 

Commentaire:

 

Je préfère les romances historiques, mais de temps en temps j’aime bien lire une romance contemporaine. Ma première lecture d’un roman de Nicola Doherty s’étant bien passée, je n’ai pas hésité à me plonger dans ce nouveau roman. Je ressors de cette lecture un peu mitigée. 

Commençons par les choses qui m’ont dérangé durant ma lecture. L’accumulation de marque tout au long du roman. L’héroïne vit pour la mode et travaille dans un grand magasin. Je conçois que l’auteur cite quelques marques au fil des pages. Mais là j’ai eu l’impression de lire un catalogue. A chaque changement de tenue, l’auteur nous détaille l'ensemble des vêtements. Et trop c’est trop. J’en venais à sauter les passages où l'héroïne parle sa tenue. 

Autre soucis, l’épilogue que je n’ai pas du tout aimé. Je me suis dis: tout ça pour ça! J’ai eu le sentiment que l’auteur m’avait baladé depuis le début. De mon point de vue, tout ce qui se passe entre le premier passage du roman et l’épilogue n’apporte rien. Quoi qu’il se soit passé dans le coeur du roman ça n’influence pas la fin. Dommage.

Mais il y a quand même des choses qu’y m’ont plût dans ce roman. Le “retour dans le passé” est une bonne idée. Qui n’a pas rêvé de retourner dans le passé pour changer des événements? Zoë va tout faire pour ne pas reproduire ses erreurs qui ont conduit à sa séparation d’avec David. Seulement la question que pose le roman est la suivante: doit-on changer qui on est pour plaire aux autres? 

Zoë est un personnage attachant mais j’ai largement préféré le personnage de Max pour lequel j’ai craqué immédiatement. Face à lui, on retrouve David que j’ai trouvé très vite horripilant. Je ne sais ce que Zoë lui trouve, à part le fait qu’il soit médecin. Il ne s'intéresse pas vraiment à elle la plupart du temps, lorsque sa meilleure amie rabaisse Zoë il laisse faire. Du coup, on ne peut que craquer sur Max qui lui est un homme sensible, qui s’intéresse aux autres. 

 

Bilan mitigé donc pour cette romance. 

 

Le roman sortira en librairie le 21 novembre 2014.

 

 

Lecture en novembre 2014

Lecture dans le cadre du Ladies Club

logo-ladies

 

Du même auteur:

Métro boulot paréo