La novice de Lorelei James

couv12535630

 

 

Le tome 1 de la saga “De main de maître”...

 

 

Publié par Milady 

542 pages

16,90 euros

première publication: 2014

traducteur: Victor Nicolas

titre original: Bound

 

 

Résumé:

 

Un voyage érotique aussi délicieux qu’inattendu.

 

La carrière d’Amery a toujours primé sur sa vie amoureuse jusqu’au jour où, à l’occasion d’un cours de self défense, elle rencontre un homme qui la trouble au plus haut point. Dès le premier regard, Ronin Black, le maître du dojo, éprouve une vive attirance pour la jeune femme. À tel point qu’il décide de l’entraîner personnellement… en public, mais aussi en privé. Cet homme énigmatique repousse les limites d’Amery. Bientôt, elle ne peut plus se passer de lui et du plaisir qu’il lui procure. Pourtant il lui cache quelque chose, et elle s’en veut de lui avoir accordé une confiance aveugle.

L’attachement qu’elle éprouve pour Ronin se révèle bien plus littéral que ce qu’elle aurait pu imaginer.

 

 

Commentaire:

 

De moi-même je n’aurai jamais lu ce roman. Mais l’ayant reçu dans le cadre du Ladies Club je me suis lancée. Je ressort plutôt mitigée de cette lecture. Je n’ai pas détesté mais je n’ai rien trouvé de neuf dans cette romance, hormis le thème du bondage japonais. C’est d’ailleurs le point positif du roman, la découverte d’un monde peu connu (du moins par moi), découverte relativement positive je trouve. L’auteur prend le temps de nous expliquer de quoi il retourne, et à part le passage au club je n’ai pas trouvé ça glauque. 

 

Par contre je n’ai pas adhéré au personnage masculin principal. Je l’ai trouvé froid, pas vraiment charismatique. Quand il n’y a aucune empathie avec un personnage, c’est dur de s’attacher. Même la découverte de son secret m’a déçu.

Amery remonte un peu le niveau. Au contact de Ronin, elle s'épanouit peu à peu et découvre un nouveau monde. Ses réactions face aux différentes révélations de Ronin m’ont paru réalistes (à part la dernière, mais ça relance un peu l’intrigue et donne envie de lire la suite).

 

Lecture mitigée donc, mais la fin donne néanmoins envie de lire la suite (ce que je ferai sûrement si je reçoit le livre dans le cadre du LC).

 

Lecture en septembre 2014

Lecture dans le cadre du Ladies Club

logo-ladies