Le Maître Harpiste de Pern de Anne McCaffrey

 

couv3355359

 

 

Le tome 4 du cycle Les Harpistes issu de la saga La Ballade de Pern

 

 

Publié par Pocket 

509 pages

plus disponible en neuf (existe uniquement dans l’intégrale III éditée par Pcket)

première publication: 1998

traducteur: Simone Hilling

titre original: The Masterharper of Pern

 

 

Résumé:

 

Quatre fois par millénaire, la planète Pern est menacée par la chute des Fils qui brûlent tout sur leur passage. Les chevaliers-dragons s'envolent, prévenus par le chant des Harpistes, et brûlent les envahisseurs avant que ceux-ci n'atteignent le sol. C'est dire que les Harpistes ont un rôle défensif essentiel, ils tiennent la chronique, préparent l'avenir et, le jour venu, annoncent la pluie mortelle.

 

Mais un temps vient où les Fils ne tombent pas. Le cycle multiséculaire est déréglé. Beaucoup espèrent qu'ils ne tomberont plus jamais.

 

Et voici qu'un garçon naît dans l'Atelier des Harpistes. Ils s'appelle Robinton. Il est fils de Petiron, un compositeur célèbre, et de Merelan, une grande chanteuse. Dès son enfance, il est un musicien prodige. Il a le don de parler avec tous les dragons.

 

Mais tout le monde n'apprécie pas ses talents. Le Seigneur Fax juge le moment venu d'en finir avec les Harpistes, ces fous qui prêchent un péril inexistant et enseignent la lecture, l'écriture et l'histoire. Les chevaliers-dragons eux-mêmes sont contestés : Fax voit en eux un pouvoir concurrent.

 

Et Robinton devient Maître Harpiste. Il continue à croire à la musique et aux dragons. Il est résolu à sauver Pern. Il sait que les chevaliers sont toujours prêts à voler contre les Fils… si jamais les Fils reviennent.

 

 

Commentaire:

 

C’est avec ce tome 4 que prend fin le cycle des Harpistes. Il est consacré à Robinton, le Maître Harpiste qui est l’un des personnages récurrents du cycle de La grand guerre des fils. C’est un personnage que j’aime beaucoup. Il oeuvre beaucoup pour sauver Pern et les Chevaliers-dragons. A l’instar de Menolly et Piemur, je me faisais une joie de découvrir son histoire. Mais je ressors un peu déçue de ma lecture. 

Robinton a eu une vie pleine d’aventures, trop peut-être. Ce tome débute à sa naissance et prend fin lorsque Fax est tué au début du Vol du dragon. Entre ces deux événements, il va lui arriver de quoi meubler plusieurs vies. On a l’impression qu’il se trouve toujours au bon endroit au bon moment. Et l’auteur nous le décrit un peu trop parfait. C’est un jeune prodige de la musique, très précoce. Coincé entre une mère omniprésente et un père distant, ses débuts dans la vie ne sont pourtant pas évidents.

Malgré ces défauts, l’histoire de Robinton se lit facilement. On découvre la jeunesse d’autres personnages croisés dans d’autres tomes. On en regarde certains sous un nouvel oeil (Camo, Sebell,...). Grâce aux amitiés de Robinton, on rencontre le père de F’lar et F’nor et on découvre brièvement la vie au Weyr avant que F’lar et Lessa prennent les choses en main.

 

A trop vouloir en faire un personnage hors du commun, Anne McCaffrey caricature un peu son Maître Harpiste. Dommage!

  

 

Lecture en avril 2014

 

Du même auteur:

"Série La Ballade de Pern"  L'aube des dragonsLa chute des FilsLe vol du dragonLa qête du dragonLe dragon blancLe chant du dragonLa chanteuse-dragon de PernLes tambours de Pern; 

 

Lu dans l’intégrale III

88335208_p