L’ange de minuit de Lisa Kleypas

 

couv75631032

 

 

Le tome 1 de la série “Les Stokehurst”...

 

 

Publié par J’ai lu 

344 pages

6,60 euros

première publication: 1995

traducteur: Catherine Plasait

titre original: Midnight angel

 

 

Résumé:

 

Saint-Pétersbourg, 1870. Toute la ville réclame sa mort. Elle sera exécutée demain à l'aube. Coupable de meurtre. Les preuves sont accablantes : on a retrouvé Tasia couverte de sang à côté du cadavre de son fiancé, le prince Mikhail. Mais Tasia ne se souvient de rien. Grâce à l'aide d'une servante dévouée, Tasia parvient à s'enfuir. Elle gagne l'Angleterre et réussit à obtenir une place de gouvernante chez lord Stokehurst. D'un coup, sa vie bascule : adieu la riche héritière destinée à épouser un prince de son rang et à veiller sur des armées de domestiques ! C'est aujourd'hui elle la servante. Face à un homme habitué à régner en maître et à obtenir tout ce qu'il veut. Y compris la ravissante Tasia...

 

 

 

 

Commentaire:

 

Oeuvre de jeunesse de Lisa Kleypas qui est mon auteur préféré en romance. Il me tardait donc de la retrouver dans un nouveau roman. Et à l’occasion de la resortie  de ce tome 1, j’ai entraîné Bladelor dans une lecture commune.

Le bilan de cette lecture est mitigé. J’ai été ravie de retrouver la plume de Kleypas, mais on sent qu’il s’agit d’une oeuvre de jeunesse. Il manque un supplément d’âme à cette histoire pour qu’on soit transporté. En fait, une grande partie du blâme en revient à l’héroïne. Trop jeune, trop immature et surtout beaucoup trop religieuse pour moi. Je n’ai rien contre la religion, mais Tasia ne parle quasiment que de ça durant une bonne partie du roman. Un peu ça va. Plus c’est plus possible.

Lecture sympathique mais ce n’est pas du grand Kleypas. C’est bien écrit, on se laisse porter par l’histoire, mais je ne me suis pas plus attachée aux personnages que ça. Surtout qu’il faut arriver à passer outre la différence d’âge entre les deux héros. J’ai réussi à ne pas y penser, mais je sais que Bladelor a eu beaucoup de mal. J’ai eu plus de mal avec l’impression de répulsion que m’inspire lord Stokehurst. Je n’ai jamais réussi à savoir s’il me plaisait ou non. Tellement habitué à tout diriger, il peut avoir des réactions qui font peur parfois.

Point positif de ce tome: l’âme slave qui s’en dégage. C’est la première romance que je lis qui se passe en partie en Russie. Ca change de Londres!

Ce tome m’aura donné envie de lire la suite consacrée à Emma et Nicolas. J’ai hâte de voir ce que Lisa Kleypas nous réserve pour ces deux là.

 Je ne ressors donc pas entièrement satisfaite de cette lecture, même si on est loin d’une catastrophe. Et cela n’entache en rien mon amour pour Lisa Kleypas. Surtout qu’avec Bladelor, on a enchaîné direct sur le tome 2!

 

 

 

 

 

Lecture en février 2014

Lecture commune avec Bladelor: son avis

 

Du même auteur:

"Série La ronde des saisons" Secrets d'une nuit d'étéParfum d'automneUn diable en hiverScandale au printempsRetrouvaillesLes blessures du passé.

"Série Les Hathaway" Les ailes de la nuitL'étreinte de l'aubeA Hathaway weddingLa tentation d'un soirMatin de nocesL'amour l'après-midi.

"Série The Gamblers" Then came youDreaming of you.