En secondes noces de Jane Ashford

 

en-secondes-noces-363497-250-400

 

 

 

 

Publié par Milady 

528 pages

8,20 euros

première publication: 2013

traducteur: Marie Perrier

titre original: Once again a bride

 

 

Résumé:

 

À la mort de son odieux mari, Charlotte Wylde se retrouve libérée d'un lourd fardeau. Mais lorsque surgit Alec, l'héritier taciturne de son défunt mari qui doit reprendre les rênes de leur fortune, Charlotte comprend qu'elle n'est plus en sécurité, même dans sa propre demeure. Alors que le jeune homme s'éprend de la belle veuve, on soupçonne Charlotte d'avoir commis un meurtre…

 

 

 

Commentaire:

 

Le résumé me tentait beaucoup et je pensais que j’allais passer un bon moment avec cette romance. Malheureusement, j’ai été quelque peu déçue.

Le plus gros reproche que je peux faire à ce roman, c’est sa longueur. J’ai eu l’impression que l’histoire se traînait sans qu’il se passe quelque chose. Surtout qu’on se doute assez vite de qui est responsable de la mort du mari de Charlotte. Si l’auteur avait pu nous épargner les soirées mondaines de Charlotte, je pense que le rythme aurait été meilleur.

Concernant les deux personnages principaux, à savoir Charlotte et Alec, je n’ai pas senti qu’ils avaient une alchimie entre eux. Même à la toute fin. C’est un comble pour le couple phare de l’histoire! Le couple de serviteur est beaucoup plus crédible à mes yeux. Et comme souvent, je me suis plus attachée au couple secondaire qu’au couple principal. 

Si la romance reste l’élément principal du roman,l’auteur nous propose en toile de fond un mystère à résoudre. Ce qui aurait pu être une bonne idée s’avère être une déception. Comme dit plus haut, j’ai très vite eu des soupçons sur le “méchant” de l’histoire. Et puis, au fil des pages, j’ai détesté de plus en plus le mari de Charlotte. Dès le départ, on ne peut que le détester. Mais en plus, l’auteur nous le dépeint au fur et à mesure comme un être ignoble, sans scrupule et bête. Je ne vois pas l’intérêt de lui faire porter toutes les tares. Il a déjà un comportement inqualifiable avec Charlotte. Alors en faire un être qui n’est même pas capable de voir quand on le roule dans la farine? Ca fait beaucoup pour un seul être.

 

Lecture pas très positive donc, même si certains personnages remontent le niveau, comme Frances par exemple. Les enfants présents dans le roman ne sont pas trop horripilants pour une fois et apportent un plus à l’histoire.

Il s’agissait de ma première lecture de Jane Ashford. Je ne suis pas vraiment convaincue par son style. Elle prend trop son temps pour raconter son histoire, et en ce moment, j’ai besoin que l’auteur aille au but. Mais si jamais vous aimez les histoires qui prennent leur temps, cette romance pourrait vous plaire. Ce ne fut pas mon cas!

 

 

 

 

 

Le roman sortira en librairie le 21 février 2014.

 

Lecture en janvier 2014

Lecture dans le cadre du Ladies Club

logo-ladies