Personal Preference/Personal Taste

 

 

personal_taste_334619

 

 

 

 

Origine: Corée du Sud

Chaîne: MBC

Une série créée par: Kim Hee-ju

Genre: Drama, Comédie, Romance

Durée d’un épisode: 75 min

Nombre de saisons: 1

Nombre d’épisodes: 16

Date de création: 2010

Statut: terminée

 

 

 

 

Synopsis:

 Park Gae In est une créatrice de meuble sans avenir, maladroite et naïve. Tellement naïve qu'elle assiste impuissante au mariage de son petit ami et de sa meilleure amie, planifié derrière son dos. Elle va faire la connaissance, dans de mauvaises circonstances, de Jeon Jin Ho, un architecte maniaque et perfectionniste. La jeune femme, croyant qu'il est gay, acceptera de faire de Jin Ho, son colocataire. Malgré leurs caractères totalement opposés, Jin Ho va tomber amoureux de Gae In. Comment Gae In, qui avait juré de ne plus se faire berner, réagira-t-elle en apprenant que son colocataire n'est pas gay, mais qu'il est en plus il amoureux d'elle ? 

 

Casting:

Son Ye-jin: Park Gae-in

Lee Min-ho: Jean Jin-ho

Kim Ji-seok: Han Chang-ryul

Wang Ji-hye: Kim In-hee

Ryoo Seung-ryong: Choi Do-bin

Jo- Eun-ji: Lee Young-sun

Jung Sung-hwa: Noh Sang-jun

  

Mon avis:

Après mon coup de coeur avec Faith, j’ai décidé de continuer ma découverte des dramas asiatiques. Pour le moment, je n’ai pas changé de pays, puisque je suis restée en Corée du Sud avec Personal Preference (ou Personal Taste au choix). C’est l’acteur principal qui a guidé mon choix, puisqu’il s’agit de Lee Min-ho qui avait déjà le premier rôle dans Faith.

Ici, plus de retour dans le passé mais une action ancrée dans le présent. Le point de départ de l’histoire est un quiproquo qui va conditionner le reste de l’histoire.

Jin-ho, jeune architecte, a besoin pour sauver son entreprise de remporter un appel d’offre pour un musée. Il apprend que le directeur du musée est un grand fan du travail de l’architecte Park. Il décide alors de s’inspirer du travail de celui-ci. Mais pour cela, il doit s’introduire à l’intérieur de la maison que l’architecte Park a créé pour sa famille 30 ans auparavant. Seulement la maison est interdite au public. Lorsque la fille de l’architecte Park, Gae-in, le rencontre et croit qu’il est gay, il décide de ne pas lui révéler la vérité pour devenir son colocataire... 

 

Le pitch de départ m’a beaucoup plu. Surtout que promettait beaucoup de situations cocasses. Et je ressort enchantée de mon visionnage. Ce n’est pas un coup de coeur mais je ne regrette absolument pas de m’être lancée dans cette série.

 

Au coeur de l’intrigue, on trouve trois couples principaux. 

En premier lieu, Gae-in et Jin-ho qui sont notre couple principal et les héros de l’histoire. Ils sont mignons tous les deux. Au contact l’un de l’autre, ils vont évoluer et mûrir. Gae-in est une jeune femme immature et peu sûre d’elle qui ne sait pas vraiment ce qu’est l’amour au début de la série. Jin-ho va peu à peu faire d’elle une vraie femme, avant de succomber à son charme. Jin-ho n’a lui qu’une ambition dans la vie: prendre sa revanche sur l’entreprise qui a ruiné son père et il n’a pas l’intention de tomber amoureux. C’est sans compter sur le caractère irrésistible de Gae-in.

 

personal_taste_361380

 

Deuxième couple, celui des méchants de l’histoire: Chang-ryul et In-hee. L’ancien petit ami et l’ex-meilleure amie de Gae-in. Si le personnage de In-hee a vraiment tout de la garce et si j’ai vraiment eu envie de la frapper plusieurs fois, le personnage de Chang-ryul est beaucoup plus nuancé. Au fur et à mesure des épisodes, je me suis surprise à l’apprécier de plus en plus. 

 

personal_taste_334625

 

Et enfin troisième couple, qui n’en ai pas un, c’est Young-sun (meilleure amie de Gae-in) et Sang-jun (meilleur ami de Jin-ho). Véritable ressort comique de la série, ces deux-là m’ont fait mourir de rire. Ils deviennent très vite amis et j’aime beaucoup la façon dont ça se termine pour eux. Je trouve que leur fin est parfaite. Et puis, heureusement qu’ils sont là pour aider notre couple numéro 1.

 

pt12_14

 

 

Cette série n’est pas exempte de défauts. Elle est par moment un peu longue et Gae-in met du temps à faire le tri dans ses sentiments. Et puis certaines pistes sont ouvertes et puis abandonnées. Et la fin est un peu trop fleur bleue pour certains personnages. Et je ne parle pas du style vestimentaire de Jin-ho.

Mais cette série a réussi à faire battre mon coeur. J’ai fondu pour le couple Gae-in et Jin-ho que j’ai trouvé absolument adorable et vraiment fait l’un pour l’autre. J’ai trouvé qu’ils étaient fait l’un pour l’autre.

 

e1692092

 

Autre point positif: la série ne traite pas l’homosexualité de façon caricaturale. Mais d’une façon très juste et toute en pudeur.

 

Une série qui m’a plu, drôle et romantique à la fois. Et qui me pousse à prolonger ma découverte du genre. Pour le moment, c’est un sans faute dans ma découverte.

 

tumblr_l564tg9GPQ1qbcxw3o1_500