Fièvre noire de Karen Marie Moning

 

couv66931786

 

 

Le tome 1 de la série Les chroniques de MacKayla Lane

 

 

Publié par J’ai Lu 

413 pages

12,50 euros

première publication: 2006

traducteur: Cécile Desthuilliers

titre original: Darkfever

 

 

Résumé:

 

«Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n'essaie de me tuer, c'est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelque temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement, les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour... le sexe.

Au fait, je m'appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer.

La bonne nouvelle : nous sommes nombreux.

La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos.»

 

 

 

 

Commentaire:

 

Je n’avais encore jamais pris le temps de me plonger dans la série de McKayla Lane. Et pourtant les différents tomes étaient dans mon Kindle. Lorsque Bladelor m’a offert Iced de Karen Marie Moning qui est la suite de la série de McKayla, je n’ai plus eu le choix. Comme Bladelor se lançait dans une relecture des 5 tomes, j’ai décidé de l’accompagner.

 

Impressions après ce premier tome. Cette série a du potentiel et une mythologie des plus intrigantes. On ne sait pas trop où on va, mais je pense que c’est voulu et que l’on aura les réponses qu’à la toute fin de série. Mac est notre “porte d’entrée” dans ce monde. Comme elle qui débarque d’Amérique, on ne sait rien des dangers qui se cachent dans les ombres de Dublin (d’ailleurs ce roman est à vous faire renoncer de visiter Dublin un jour) et on ne sait pas à qui se fier.

 

L’histoire est racontée par Mac, du coup si on n’adhère pas au personnage je pense que l’histoire doit paraître longue. Personnellement, j’ai adhéré au personnage, même si ses descriptions de la façon dont elle s’habille m’ont ennuyé au possible (à chaque fois qu’elle se change on y a droit, ou presque). De petite poupée fragile au début, elle s'endurcit au fil des pages, en même temps elle n’a pas vraiment le choix vu dans quel monde elle est tombée.

 

Face à elle, on trouve le personnage masculin de la série, Barrons. Bon, sans avoir lu la série, je le connaissais de nom, vu qu’il apparaît souvent sur la blogosphère. Le tout était de voir si j’allais moi aussi succomber à son charme. Au final, oui, mais pas autant que je l’aurai cru. Il est encore trop mystérieux pour moi. Mais je suis intriguée et c’est déjà pas mal.

 

Autre personnage masculin: V’lane. Au début, il m’a bien plu. Ca promettait des moments intéressants avec Mac. Mais à la fin de ce tome, je me demande si toutes ses apparitions vont se terminer de la même manière pour Mac. Parce que si oui, je n’en vois pas l’intérêt pour l’histoire et ça risque de m’ennuyer plus qu’autre chose.

 

 

Premier tome intéressant mais pas un coup de coeur.  Je poursuis néanmoins la série avec plaisir pour voir où tout cela va nous mener.

 

 

Lecture en octobre 2013

Lecture commune avec Bladelor: son avis suite à sa première lecture