L’amour et tout ce qui va avec de Kristan Higgins

 

couv61681324

 

 

 

 

Publié par Harlequin 

464 pages

18,90 euros

première publication: 2010

traducteur: Jeanne Deschamp

titre original: All I ever wanted

 

 

Résumé:

 

Le jour de ses trente ans, Callie Grey doit se rendre à l’évidence : elle attend toujours que son ex petit-ami – qui n’est autre que son patron – la demande en mariage. Un espoir qui s’écroule lorsque Mark lui annonce qu’il est amoureux de sa nouvelle recrue, Miss Perfection, accessoirement fille du plus gros client de l’agence. Et comme si cela ne suffisait pas pour la déprimer totalement, sa mère lui organise une charmante petite fête d’anniversaire… dans le funérarium familial ! Décidée à ne pas de laisser évincer sans réagir, Callie, pour aiguiser la jalousie de Mark, cherche alors une nouvelle relation...

 

 

 

Commentaire:

 

Je ne connaissais pas l’auteur, mais j’avais déjà repéré les couvertures colorées en librairie. Alors quand Bladelor m’a proposé de faire une lecture commune, je n’ai pas attendu longtemps pour m’y mettre. 

Je me suis laissée porter par cette romance bien sympathique et je l’ai lu quasiment d’une traite. Alors ce n’est pas un coup de coeur, certaines choses m’ont un peu gêné, mais j’ai globalement passé un très bon moment de lecture et je vous conseille cette romance.

 

Dans les choses qui m’ont dérangés, il y a la sensation que l’auteur voulait absolument mettre en couple la grande majorité de ses personnages. Et j’ai eu beaucoup de mal à adhérer au couple de la soeur de Callie. Elle est tellement opposée à l’amour et au couple. Et après un unique rendez-vous (avec un homme vraiment bizarre en plus), la voilà qui roucoule comme une ado. J’ai trouvé cela un peu forcé.

Et j’ai trouvé aussi certains passages un peu guimauve.

 

Mais dans l’ensemble, l’écriture est agréable, et le personnage de Callie est sympathique. Je me suis attachée à elle et par certains côtés je me suis retrouvée en elle. Face à elle on trouve un homme qui est plus à l’aise avec les animaux qu’avec les humains. Dès sa première apparition, j’ai su que ce serait lui le héros masculin de l’histoire. Et malgré son côté bourru, je l’ai largement préféré à Mark qui m’a horripilé tout au long de l’histoire.

 

Une romance chaleureuse, dans laquelle on se sent bien et qu’on a pas envie de lâcher. Et surtout qui m’a permis de découvrir une nouvelle auteur de romance. Et j’ai envie de lire d’autres romans de la dame.

 

 

 

 

 

 

Lecture en septembre 2013

Lecture commune avec Bladelor: son avis