Heartless de Gail Carriger

 

 

couv43267456

 

 

Le tome 4 de la série The Parasol Protectorate

 

Publié par Orbit 

374 pages

7,99 $

première publication: 2011

 

 

Résumé:

 

Lady Alexia Maccon, soulless, is at it again, only this time the trouble is not her fault. When a mad ghost threatens the queen, Alexia is on the case, following a trail that leads her deep into her husband’s past. Top that off with a sister who has joined the suffragette movement (shocking!), Madame Lefoux, latest mechanical invention, and a plague of zombie porcupines and Alexia barely has time ton remember she happens to be eight months pregnant.

Will Alexia manage to determine who is trying to kill Queen Victoria before it is to late? Is it the vampires again or is there a traitor lurking about in wolf’s clothing? And what, exactly, has taken up residence in Lord Akeldama’s second best closet?

 

 

 

 

Commentaire:

 

 

!! Spoilers sur les tomes précédents!!

 

Que j’ai eu du mal à rentrer dans ce tome 4! Au début, il ne se passe pas grand chose, tout s’accélère vers la fin. Du coup,  j’ai mis un temps infini à le lire. 

L’histoire de menace contre la Reine est un peu plus élaborée que dans les autres tomes, mais j’ai eu l’impression qu’Alexia ne faisait pas grand chose pour s’en occuper. En même temps, elle est enceinte de 8 mois. On pourrait s’attendre à ce qu’elle passe ses journées à se reposer. Mais non, c’est mal connaître Alexia.

 

Pour mon plus grand plaisir, Lord Maccon est beaucoup plus présent dans ce tome. Il était temps qu’on le revoit un peu plus.

 

C’est un tome de révélations. On découvre qu’Ivy est beaucoup moins stupide qu’elle ne le laisse paraître. Je n’avais aucun doute sur son intelligence, mais voir Alexia s’en rendre compte n’a pas de prix. Bon, Ivy reste Ivy, du coup elle a toujours des réflexions un peu farfelues. Mais elle me fait rire. 

On découvre aussi le passé du père d’Alexia et ses liens avec un certain personnage. Personnellement, je n’avais rien vu venir. 

Et surtout on découvre les vraies raisons de la tentative d’assassinat manqué de la Reine Elizabeth des années plus tôt. 

 

C’est toujours aussi caustique. Alexia a une répartie qui me laisse sans voix. Sa façon de penser à son enfant est caractéristique de son état de Soulless. J’avais hâte de voir cet enfant et je ne suis pas déçue par ses caractéristiques. J’ai hâte de voir comment il va évoluer dans le tome 5.

 

Encore une fois, un tome qui ne vaut que pour son humour 100% décalé et pas vraiment pour son histoire de fond (même si elle est un peu plus épaisse que dans le tome précédent je trouve). J’ai eu du mal à rentrer dedans, mais une fois dans l’histoire, j’ai lu la fin d’une traite. Comme à chaque fois je crois.

 

Il ne me reste plus que le tome 5 et je devrait dire adieu à Alexia et à tous les personnages haut en couleur créer par Gail Carriger.

 

En attendant, je file voir l’avis de Bladelor...

 

 

 

 

 

Lecture en septembre 2013

Lecture dans le cadre d’une lecture commune avec Bladelor: son avis

Lecture dans le cadre du challenge Lecture en anglais 2013: 24/15

LUENVO

 

 

Du même auteur:

"Série The Parasol Protectorate" SoullessChangeless;Blameless;