La quête du dragon de Anne McCaffrey

 

couv26142212

 

 

 

Le tome 2 du cycle La grande guerre des Fils issu de la saga La Ballade de Pern

 

Publié par Pocket 

458 pages

plus disponible en neuf (existe uniquement dans l’intégrale III éditée par Pocket)

première publication: 1971

traducteur: Simone Hilling

titre original: Dragonquest

 

 

Résumé:

 

L'Étoile Rouge plane sur le ciel de Pern, les Fils mortels pleuvent périodiquement et les Chevaliers-Dragons affrontent le péril malgré les intrigues des Seigneurs et la malveillance des Anciens. Les chartes ne disent pas tout et les combattants opèrent à la limite de leurs forces. Pour relancer la guerre, il faudrait des armes nouvelles : les lézards de feu ? les larves ? la machine inconnue qui permettrait d'envahir l'Étoile Rouge ? F'nor cherche inlassablement. Il trouvera l'amour de la jolie Brekke, un amour qui n'a d'égal que celui qu'elle porte à Wirenth, sa reine-dragon ; un amour plus fort que la mort, la nuit de la folie et le vide interplanétaire. Un tel sentiment peut-il sauver ceux qui l'éprouvent ? Peut-il aider leur cause dans la situation critique où elle est tombée ?

 

 

 

 

Commentaire:

 

Ce tome reprend 7 ans (7 révolutions) après Le vol du dragon. Les Anciens ont pris place dans les Weyrs inoccupés et les relations avec les Chevaliers-Dragons “modernes”  ne sont pas faciles. Deux états d’esprits s’opposent. Suivre à la lettre les règles ou bien évoluer pour survivre. C’est dans ce contexte que débute ce tome et on sent que fatalement à la fin du roman la situation politique ne sera plus la même. Mais dans quel sens va peser la balance? C’est tout l’enjeu de ce tome.

Si Lessa et F’lar sont encore bien présent, l’auteur met un peu plus en avant le demi-frère de F’lar, F’nor. Alors que celui est blessé et est obligé de séjourner dans le Weyr méridionale, il va peu à peu apprendre à connaître Brekke, la seconde Dame du Weyr. Leur amour pourra-t-il la sauver d’un destin pire que la mort?

C’est un tome plus politique où les différentes factions s’opposent. Certains personnages sont détestables à souhait.  Et on ne rêve que d’une chose: en être débarrasser. 

Et on s'intéresse de prêt à l’Etoile Rouge. Alors que les Fils ont toujours suivi le même schéma depuis des siècles, voilà qu’ils changent brusquement de fréquence. La réponse à tous les problèmes se trouve-t-elle sur l’Etoile?

 

Dans le même temps, les Pernais redécouvrent des vestiges des débuts de la colonisation: des instruments, des dessins. Mais surtout la communication avec les lézards de feu. C’est un plaisir de revoir des personnages avec des lézards accrochés aux épaules.

 

Encore un très bon tome! Vivement le suivant!

 

 

 

Lecture en août 2013 (il s’agit d’une relecture)

Du même auteur: “Série La Ballade de Pern” L’aube des dragons; La chute des Fils; Le vol du dragon;

Lu dans l'intégrale III

88335208_p