Cinquante nuances plus claires de EL James

 

couv66619463

 

 

Le tome 3 de la trilogie Fifty Shades

  

 

Publié par JC Lattès

594 pages

17 euros

première publication: 2011

traducteur: Denyse Beaulieu

titre original: Fifty Shades Freed

 

 

Attention!!! Spoilers sur ce tome et les précédents!!

 

Résumé:

A présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux : l'amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquantes Nuances sans perdre son intégrité ni son indépendance tandis que Grey s'efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d'oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité... Un happy end est-il possible pour Grey et Ana ? 

 

 

 

Commentaire:

 C’est le tome qui m’aura le moins convaincu de la trilogie. J’ai trouvé le début (voir quasiment plus de la moitié) du livre très lent. Il ne se passe quasiment rien, si ce n’est des disputes et des réconciliations sur l’oreiller. Une menace pèse sur nos tourtereaux mais, comme Grey, l’auteur met beaucoup de temps à nous en parler et ça devient agaçant. Alors que dans les deux premiers tomes les pages tournaient quasiment d’elles même, ici c’est le contraire. Par moment, j’ai lu les pages en diagonale.

Outre ce problème de rythme et d’absence d'événements, d’autres choses m’ont gêné durant ma lecture. Je ne vais pas tous les lister mais je vais parler de ceux qui m’ont le plus embêter. 

En premier, la vitesse à laquelle la relation évolue entre Ana et Christian. Elle ne le connaît que depuis un mois, elle l’a déjà quitté car elle ne supportait pas son style de vie mais elle accepte de l’épouser. Au bout d’un mois!! Je trouve ça un peu gros. Et peu réaliste. Pourquoi ne pas finir la trilogie sur le mariage? Si encore ils avaient filé le parfait amour durant ce mois, j’aurai pu le concevoir. Mais ils ont passé la moitié du temps à se disputer! Mais bon c’est une romance donc...

Deuxièmement, le vocabulaire. J’apprécie que le niveau de langue ne soit pas familier. Après tout les personnages sont des gens éduqués donc forcément ils ne parlent pas comme les gens du bas-peuple. Mais j’ai trouvé que l’auteur (ou la traductrice?) tombait par moment dans l’excès inverse. A savoir utiliser des mots que le commun des mortels ne connaît pas. Je n’ai pas envie de poser mon roman toutes les 10 pages pour prendre le dictionnaire et comprendre un mot (chose que je n’ai pas fait, je me suis contentée de passer outre les mots). Surtout pas une romance. 

Et troisièmement, quelque chose de totalement subjectif. Au cours du roman, Ana apprend qu’elle est enceinte et quand elle pense au bébé elle l’appelle “Petit pois”. J’ai trouvé cela ridicule. 

Je vais m’arrêter là dans mes critiques. Et passer aux points positifs. On a enfin bouclé la boucle. Les aventures d’Ana et Christian sont terminées et je suis contente que cet homme torturé est enfin trouvé une sorte de paix. Et enfin j’ai beaucoup aimé les bonus à la fin. La première rencontre vue à travers les yeux de Grey est intéressante à lire.

 

Voilà, je suis contente d’avoir lu cette trilogie pour pouvoir me faire mon propre avis. Au final rien de bien sulfureux ou trash. Bon ce n’est pas à faire lire à tout le monde évidemment. Par contre, je n’ai toujours pas réussi à comprendre l’effet addictif de cette saga sur moi. Elle n’a rien de spéciale et pourtant j’ai dévoré chaque tome en 3 jours chacun. Si quelqu’un à la réponse?

 

book3

Donc, tu dis que l'écriture craint et que l'histoire est un gros cliché mais tu en es quand-même au troisième tome de Cinquante nuances de Grey ?

Image prise chez ma copinaute Bladelor

 

  

Lecture en février 2013

 

Du même auteur: "Série Fifty Shades" Cinquante nuances de GreyCinquante nuances plus sombres;