16 lunes de Kami Garcia & Margaret Stohl

 

 

couv13680035

 

 

Le tome 1 de la saga Chroniques des Enchanteurs

  

Publié par Le Livre de Poche

635 pages

8,90 euros

première publication: 2010

traducteur: Luc Rigoureau

titre original: Beautiful Creatures

 

 

Résumé:

J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction... Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver... L’amour sera-t-il plus fort que le destin ?

 

 

 

 

Commentaire:

De 16 lunes je ne connaissais que les couvertures que j’ai toujours trouvé très belles. Et je savais qu’un film devait sortir prochainement. Alors quand une collègue a commencé la lecture de ce tome, je me suis dis que j’allais l’accompagner. Autant vous dire que je ne savais pas où je mettais les pieds.

Premier constat: le narrateur est un jeune garçon. Et je dois dire que ça change. Car en règle général lorsqu’on a une histoire d’amour et un personnage doté de pouvoirs/aptitudes particulières c’est la fille qui raconte et le garçon qui a les pouvoirs. Ici, les auteurs prennent le contre-pied. Premier bon point pour ce tome.

Mon ressentit global sur le livre est mitigé. J’ai bien aimé mais sans plus. J’ai trouvé ça long, l’histoire se passant sur plusieurs mois. J’ai vu arrivé certaines révélations de très loin. J’ai eu un peu de mal à croire à l’histoire d’amour entre Ethan et Lena. La faute à un narrateur masculin qui dévoile peu ses sentiments? 

Après j’ai trouvé la mythologie intéressante mais j’aurais aimé en savoir plus. Au final je reste sur ma faim (en même temps il reste encore trois tomes!).

La ville de Gatlin est absolument horrible. Ces habitants représentent tout ce que je déteste. Les étrangers ne trouvent pas grâce à leurs yeux. Et ils sont près à tout pour leur faire quitter la ville. Et ils ne vivent que pour leur gloire passée (la semaine de reconstitution historique en est la preuve). Bref le genre de ville où on n’aurait pas envie de vivre. 

Je lirai le tome 2 pour voir comment évoluer l’histoire. J’espère avoir un meilleur ressenti. Sinon je pense que je stopperai la saga.

 

  

Lecture en janvier 2013