Nowhere Boy

 

 

affich_5513_1

 

 

 

Réalisateur: Sam Taylor-Wood

Durée: 1h33

Genre: Biopic

Date de sortie en salle: 8 octobre 2010

Support de visionnage: DVD

Vu en: VO sous-titrée anglais

Fait parti d’une série: non

 

 

Synopsis:

 

John Lennon a grandi dans une famille pleine de secrets. Elevé par sa tante Mimi, il retrouve à l’adolescence sa mère, Julia. Arrivé en âge de comprendre le mystère qui a déchiré ces deux sœurs, John veut réconcilier sa famille. Une paix fragile s’installe, aussitôt ruinée par une tragédie. Mais sa mère a légué à John un don précieux : la musique. Un jeune homme tourmenté trouve enfin sa voie.

(Source: Allociné)

 

 

Casting:

 

Aaron Johnson: John Lennon

Thomas Sangster: Paul McCartney

Kristin Scott Thomas: Mimi Smith

Anne-Marie Duff: Julia Lennon

David Morrissey: Bobby Dykins

Ophelia Lovibond: Maria Kennedy

David Threlfall: George Toogood Smith

Josh Bolton: Peter Shotton

 

 

 

 

Mon avis:

 

A la base, je voulais voir ce film pour Kristin Scott Thomas et Thomas Sangster (Love Actually; Doctor Who). Un film sur John Lennon ne m’attirait pas plus que ça. Ce qui fait que le DVD a trainé dans ma PAV (Pile A Voir) pendant un long moment.

Et au final, je ne regrette pas de l’avoir vu. 

J’ai passé un bon moment avec John. Je me suis prise d’affection pour ce jeune homme que la vie n’a pas vraiment épargné. Elevé par sa tante (magnifique Kristin Scott Thomas) qui n’est pas douée pour montrer ses émotions, il retrouva à l’adolescence sa mère qui la abandonné lorsqu’il était petit. C’est elle qui l'initiera à la musique et à la guitare. Alors qu’elle l’emmène voir un film d’Elvis Presley, il décide de fonder un groupe pour devenir aussi célèbre que le King. Il choisira lui même les membres du groupe. Lors d’une prestation lors d’une fête locale, il rencontrera le jeune Paul McCartney. L’Histoire des Beatles est en marche!

 

Le film est porté par une bande son absolument magnifique. Pour qui aime la musique anglais de l’époque c’est un régal. On a même droit aux chansons du premier groupe de John Lennon, avant la fondation des Beatles. D’ailleurs, pour l’anecdote, le nom des Beatles n’est jamais cité. Car le film prend le parti de s’arrêter juste avant le début du succès du groupe. Chose que j’ai beaucoup aimé.

 

Les acteurs sont tous parfaits dans leurs rôles. Que ce soir Kristin Scott Thomas qui joue magnifiquement bien cette tante qui a du mal à exprimer ses sentiments, Aaron Johnson que j’ai trouvé très touchant, ou Anne-Marie Duff qui apporte le grain de folie au film. 

 

Comme il s’agit d’un film d’époque, les costumes sont magnifiques. On est immédiatement plongé dans les années 50.

 

 

J’ai adoré!

 

 

Lu dans le cadre du choix du Chapelier Fou: Spécial movies (décembre 2012)

 

La bande-annonce du film: