We’ll always have summer de Jenny Han

 

51rReVu8TRL

 

 

 

Le tome 3 de la trilogie de Belly

 

 

Publié par Penguin

291 pages

6,99£

première publication: 2011

 

!! Attention!! Spoilers sur les deux premiers tomes!! 

 

Résumé:

Depuis deux ans qu’elle est en couple avec Jeremiah, Belly est presque convaincue d’avoir trouvé l’âme sœur. Presque. Conrad, le frère de Jeremiah, ne s’est pas remis de l’erreur qu’il a commise en laissant partir Belly. Alors, quand ils décident de se marier, Conrad se rend compte que c’est le moment ou jamais : avouer son amour à Belly, ou la perdre pour toujours...

  

Commentaire:

Suite et fin de l’histoire de Belly. Le tome 1 avait été un coup de coeur, le tome 2 n’est pas passé loin. Quand sera-t-il de ce tome 3?

Et bien, pas un coup de coeur mais j’ai passé un bon moment. Bon je savais comment l’histoire allait finir mais Jenny Han a néanmoins réussi à me surprendre. Dans le tome 2, on a droit à une courte scène qui nous montre avec qui Belly va finir sa vie. Je pensais avoir compris le contexte de cette scène. Et bien, pas du tout! Je suis d’ailleurs bien contente d’avoir mal compris. Parce que si la scène avait été conforme à ce que je pensais, j’aurai eu du mal à pardonner à Belly.

Revenons à ce tome 3. Le temps a passé depuis la fin du tome 2 et Belly est en couple avec Jeremiah depuis tout ce temps. Ils sont tous les deux à l’université et soudainement, Jeremiah demande Belly en mariage. Celle-ci accepte. Par contre, leurs familles respectives s’opposent à ce mariage (Belly n’a que 18 ans et Jeremiah 19 ans) . Pourtant les jeunes gens s’obstinent.

La majorité du livre suit les préparatifs du mariage par Belly. Et je dois dire qu’au bout d’un moment, elle a commencé à m’agacer sérieusement. Elle n’arrive pas à se décider sur ce qu’elle veut, je n’avais qu’une envie: la secouer. 

Les garçons sont un peu moins agaçants qu’elle. J’ai préféré Conrad à Jeremiah dans ce tome. Il a vainement tenté de sortir Belly de son coeur mais il n’a pas réussi. La question est de savoir s’il acceptera de la voir heureuse avec son frère. Dans ce tome, il est beaucoup plus mature que précédemment. Il faut dire que Jeremiah est le parfait cliché de l’étudiant américain dans une fraternité. Ce qui fait que Conrad apparaît évidemment sous un meilleur jour. 

Concernant les personnages secondaires, Taylor, avec qui j’avais toujours eu du mal, est apparue sous un nouveau jour. Et je dois dire que j’apprécie cette nouvelle Taylor. Elle est vraiment l’amie fidèle de Belly. On découvre également une nouvelle amie de Belly, Anika. J’aurais aimé en savoir plus sur elle. Elle semble beaucoup plus terre à terre que Taylor.

 

Un bon livre-doudou. Toute la trilogie d’ailleurs est une saga-doudou. En se plongeant dedans, on se retrouve à l’âge de 16/18 ans. Et c’est un plaisir. Une lecture parfaite pour l’été (ou pour toute autre saison), pour se retrouver au bord de la mer, sur la plage. 

 

Je suis contente d’avoir fait un bout de chemin avec Belly, Conrad et Jeremiah. Et je retournerai à Cousins, dans la maison de la plage, à l’occasion...

 

  

Lecture en décembre 2012

Lu dans le cadre du challenge Le Choix du Chapelier Fou: spécial sagas (décembre 2012)

Lu dans le cadre du challenge Lire en anglais: 15/15

 

du même auteur: L'été où je suis devenue jolieL'été où je t'ai retrouvé