Un week-end en famille de François Marchand

 

couv72591770

 

 

 

 

Publié par les éditions du Cherche midi 

112 pages

13 euros

première publication: 2012

 

 

Résumé:

 

Faire la connaissance de ses beaux-parents n'est jamais chose facile. Surtout s'ils habitent en Samouse, région que le jeune marié va apprendre à connaître le

temps d'un week-end interminable. Dès le vendredi soir, il lui est évident que cela se passera mal. Mais jusqu'à quel point? Et l'impulsivité dont il fera preuve est-elle due à son état psychologique déjà bien dégradé ou à la rencontre de plein fouet avec cette diabolique région? Son objectif de départ - limiter les dégâts - finira par faire place à une exaltation mystique qui culminera le dimanche, jour du Seigneur.

Un roman désopilant, un jeu de massacre permanent où tous les mauvais sentiments sont mis à l'honneur.

  

 

Commentaire:

 

Voilà un roman qui partait bien et qui finit dans le grand n’importe quoi!

J’adore l’humour noir et j’ai été servi. C’est un florilège de scènes où le narrateur manie l’humour et le cynisme. J’ai adoré la scène de début avec l’explication du trajet faite par le beau-père. Seulement plus on avance dans l’histoire, plus on frôle l’overdose d’humour noir. C’est de plus en plus caricaturale. Les gens de la province/campagne sont des arriérés et le narrateur prône un parisianisme à outrance. Et que dire de l’envolée mystique de la fin? J’ai trouvé ça de trop. 

Alors bien évidemment il faut prendre ce livre au second degré pour l’apprécier. Mais j’ai vraiment trouvé un manque de finesse à l’ensemble. Et c’est vraiment dommage car en commençant le livre je me suis dis: voilà un livre pour moi!

Rendez-vous raté avec ce livre et l’auteur au final!

 

Je remercie les éditions du Cherche midi et Priceminister pour cette lecture.

 

 

 

 

Ma note: 11/20

 

Lecture en novembre 2012

 

Lu dans le cadre du Concours STAR - Cinquième édition

Logo-Star-5-Les-lectures-de-Liyah

 

 

Lu dans le cadre du challenge 1% Rentrée Littéraire 2012: 6/7

1% rentrée littéraire

 

 

Lu dans le cadre des matchs de la Rentrée Littéraire Priceminister