Les cent ans de Dracula - anthologie de Barbara Sadoul

 

couv30181262

 

 

 

 

Publié par Librio

155 pages

2 euros

première publication: 1997

 

 

Résumé:

“Sur son cou et sa poitrine on voyait des traces de sang, et sa gorge portait les empreintes des dents cruelles qui avaient ouvert ses veines...”

 Minuit. L'heure où les ténèbres recouvrent le monde... L'heure du vampire ! Oh ! Bien souvent, on ne le voit pas. Mais la pâleur morbide de ses victimes et les deux points rouges qu'elles portent dans le cou signalent son terrible passage. Depuis un siècle, le comte Dracula n'a cessé d'enflammer les imaginations. Son élégance froide et raffinée fascine. Hélas ! Condamné à l'éternelle solitude, il doit, pour survivre, se nourrir chaque nuit de sang frais ! Pour fêter les 100 ans du plus célèbre d'entre eux, huit vampires sont ici réunis. Huit nouvelles (dont une, inédite, de Claude Askew) sous la plume inspirée des plus grands maîtres du genre: Goethe, Polidori, Gautier, Crawford, Stoker, Jean Ray et Lovecraft..

 

 

 

 

Commentaire:

Une anthologie bien sympathique consacrée à Dracula et aux vampires en général.

En 1897, Bram Stoker écrivait le mondialement connu Dracula. A l’occasion du centenaire de cet événement, Barbara Sadoul a réuni 8 nouvelles mettant en scène le vampire.

Certains textes sont antérieurs au roman de Stoker (ceux de Goethe, de Polidori, de Gautier et de Crawford).Preuve que Stoker n’est pas l’inventeur du mythe du vampire, mais que celui-ci existait déjà depuis longtemps et avait déjà nourri la littérature de nombreuses oeuvres.

Faisant la jonction entre les oeuvres antérieures et postérieures à Dracula, on trouve une nouvelle de Stoker lui-même, L’invité de Dracula. A l’origine, cette nouvelle ouvrait le roman ,mais ayant été jugée trop longue elle avait été retirée. C’est l’occasion de découvrir comment le célèbre roman devait commencer.

 

Et enfin, on trouve trois nouvelles écrites après le roman de Stoker, au début du vingtième siècle (de Askew, de Ray et de Lovecraft). Ecrivains qui en dignes successeurs perpétuent le mythe du vampire.

Ou de la vampire devrais-je dire. Car sur le 8 nouvelles, 5 mettent en avant une femme vampire. Et ce, même si toutes les histoires sont racontées par des narrateurs.

 

Cette anthologie est le moyen de découvrir le mythe du vampire dans la littérature, en dehors de Dracula. Car bien souvent quand on demande une histoire de vampire classique (écrite avant la fin du vingtième siècle), c’est le nom de Dracula qui apparaît. Les nouvelles sont toutes très intéressantes. Certaines un poil trop longues néanmoins. Certaines descriptions diluent un peu l’histoire et font un peu décrocher le lecteur.

Néanmoins, pour tout amateur de vampire classique, je recommande cette anthologie, point de départ très intéressant pour découvrir le mythe du vampire à travers la littérature.

 

80414891_p

 

 

  

Lecture en octobre 2012

 

Lecture dans le cadre du Concours STAR - cinquième édition

80245137_p