Le gardien de Margaret Mallory

 

Le gardien

 

 

Le tome 1 de la saga Le retour des Highlanders

 

 

Publié par Milady

389 pages

7,90 euros

première publication: 2011

traducteur: Aldéric gianoly

titre original: The Guardian

 

 

Résumé:

Après cinq ans passés à se battre sur le continent, Ian MacDonald revient sur son île natale de Skye, où il trouve son clan en péril. Bien décidé à réparer ses erreurs de jeunesse, il doit déjouer les manigances d’un adversaire sans scrupules, et faire face à Sìleas, l’épouse qu’il a délaissée pour partir au combat. Une surprise attend Ian : la gamine maigrichonne qui le suivait partout comme son ombre et qu’il a dû épouser à la suite d’un malentendu, est devenue une jeune femme aussi ravissante que farouche. 

 

 

 

Commentaire:

De la romance + des highlanders + l’Ecosse + trame historique = un bon moment de lecture.

Dans les nouveautés Milady romance, ce titre me faisait de l’oeil et je n’ai pas tardé à me plonger dans l’histoire.

C’est une romance tout ce qu’il y a de classique. En ouvrant le livre on sait comment cela va finir. Néanmoins, elle sort du lot par rapport à d’autres romances. La trame historique est très intéressante et elle n’est pas là juste parce qu’il faut un décor. J’adore tout ce qui touche à l'Ecosse, tout particulièrement la période des clans, et pour moi c’est un réel plaisir de lire un roman qui se passe durant cette période.

Deuxième point intéressant, les personnages secondaires. Trop souvent dans les romances les personnages secondaires ne sont que des faire-valoir pour les deux héros. Ici, pas du tout, ils ont une histoire, ils ne sont pas tout blanc ou tout noir (sauf les méchants de l’histoire) et j’ai hâte de les retrouver dans les tomes suivants.

Concernant les héros, Ian et Sileas, je les ai beaucoup aimé. Sileas plus que Ian. Sileas aime Ian depuis l’enfance, sa vie n’a pas été rose. Sa mère est morte lorsqu’elle était jeune et elle est resté vivre avec son beau-père qui n’a pas été tendre avec elle. Après son mariage avec Ian, elle a du supporter l’indifférence de son mari (voir son rejet), et toutes les remarques des gens sur l’absence de 5 ans de Ian. Conclusion: elle est bien décidée à se débarrasser de Ian, même si au fond d’elle elle a toujours des sentiments pour lui. C’est une femme forte qui a su se reconstruire après avoir été brisée. Elle a trouvé sa place dans la famille de Ian, elle est intelligente, déterminée. Bref une femme de caractère.

Ian, quant à lui, est un guerrier écossais qui est prêt à tout pour son chef de clan, Connor. Il n’a pas vraiment apprécier d’être marié de force à Sileas à l’époque et l’a très bien fait savoir. Je n’ai pas vraiment aimé son revirement envers Sileas lors de son retour. Avant, il ne l’aimait pas et selon lui elle n’était pas belle. Et puis lorsqu’il la revoit c’est: elle est trop belle, en fait je suis amoureux d’elle. C’est un peu gros. Au fil des pages, on se rend compte que son amour est sincère mais le revirement de sentiment en un claquement de doigts m’a un peu agacé. Mais à part ça, j’ai quand même beaucoup aimé le personnage. Beau, fort, courageux, sincère, fidèle (en amour comme en amitié) et surtout avec un coeur tout mou sous son armure de gros dur.

 

Pour résumer, une romance que j’ai beaucoup aimé, pas un seul temps mort, c’est drôle et on arrive trop vite à la fin. Vivement le tome 2 consacré à Alex qui sort à la fin du mois.

Si vous cherchez une romance historique à lire cet été, je vous recommande ce premier tome. Vous passerez un bon moment.

 

  

Lecture en août 2012