Le Palais de minuit de Carlos Ruiz Zafon

 

 

palais de minuit

 

 

 

Le tome 2 de la trilogie de la brume

 

 

Publié par Robert Laffont

305 pages

19 euros 

première publication: 1994

traducteur: François Maspero

titre original: El Palacio de la medianoche

 

 

Résumé:

Calcutta, 1932. Ben et sa soeur jumelle Sheere, séparés depuis leur naissance seize ans plus tôt, se retrouvent enfin. Mais à peine réunis, les voilà traqués par un mystérieux assassin. Aidé par la Chowbar Society, un club secret créé avec six copains de l'orphelinat, Ben devra faire face à Jawahal, un démon maléfique, une âme damnée qui doit tuer l'un de ses enfants pour trouver le salut... Commence alors une course-poursuite, entre palais abandonnés et trains fantômes. L'odyssée indienne de deux enfants qui vont tout faire pour échapper au spectre de la terreur et mettre un terme à la malédiction... 

 

 

 

Commentaire:

J’ai enfin pris le temps de lire le tome 2 de la trilogie de jeunesse de Carlos Ruiz Zafon. Autant le premier tome m’avait plu malgré sa simplicité, autant ce deuxième tome ne m’a fait ni chaud ni froid. J’ai certes passé un bon moment de lecture mais je ne lui ai rien trouvé de passionnant. Il y a beaucoup de redite de la part de l’auteur, comme s’il avait besoin que l’on ai bien compris l’histoire du père des jumeaux. De plus, j’ai compris dès le début la véritable identité de Jawahal. Et ça ôte une grande partie du mystère qui plane sur l’histoire. C’est clairement un roman jeunesse. J’aurai aimé un poil plus de subtilité de la part de Carlos Ruiz Zafon.

Après ça reste du Zafon. Toutes les caractéristiques de son style sont là: personnages d’adolescents, incursion du fantastique dans le réel, malédiction qui remonte à des années. 

L’histoire se passe à Calcutta, ville que je m’imagine très peuplée et avec un bruit constant. Or l’impression que j’en retire après cette lecture, c’est celle d’une ville fantôme. Encore une fois, on a l’impression que les personnages sont seuls au monde.

 

Ce roman de Zafon se place en dernier dans mon classement des oeuvres de l’auteur. Mon préféré étant L’Ombre du vent, que je recommande. Le Palais de minuit est une lecture qui ne me laissera pas beaucoup de souvenirs, mais je lirai bien évidemment le tome 3 de cette trilogie, prochainement.

 

  

Lecture en juin 2012