Vengeances romaines de Gilda Piersanti

 

vengeances romaines

 

Le tome 5 des Saisons meurtrières

 

 

Publié par Pocket 

280 pages

6,70 euros

première publication: 2009

 

 

Résumé:

 

 

Le matin du nouvel an, une femme a disparu. Comme une autre l'année précédente. Mais depuis un an, sa fille refuse de le déclarer à la police... Un mutisme qui dissimule intrigues familiales, machinations politiques et, surtout, une voix qui s'efforce de briser le silence pour réclamer vengeance...

 

 

 

Commentaire:

 

 

Après le roman consacré à l’automne qui terminait le premier cycle des Saisons meurtrières, l’inspectrice Mariella de Luca est de retour dans ce nouveau tome qui se passe en hiver. De 2003 dans le premier tome, nous voici en 2007. Et Mariella a bien changé. Elle est toujours avec Paolo, l’archéologue et elle partage son temps entre son appartement à elle et l’appartement de Paolo. Elle travaille toujours avec Silvia, que j’ai trouvé un peu absente dans ce tome. Elle est là, elle participe à l’enquête mais paradoxalement j’avais l’impression qu’elle ne passait qu’en coup de vent.

 

Mariella et Silvia travaillent sur deux enquêtes: l’un officielle et l’autre non. Dans l’enquête officielle, une femme a disparu le jour du nouvel an et depuis sa famille est sans nouvelle. Dans l’autre enquête, une amie roumaine de Silvia lui a demandé de retrouver sa mère disparue voilà un an alors qu’elle travaillait comme domestique en Italie. A première vue les deux enquêtes n’ont rien en commun mais au fil des pages on se rend compte que les deux histoires présentent de nombreuses similitudes. Deux filles qui cherchent leur mère disparue, une forte relation mère-fille. En parallèle de ces deux histoires, on a l’histoire de d’un couple qui réclame vengeance et pour qui la justice n’a rien fait. Si au départ on ne voit pas bien le lien avec les enquêtes, bientôt le lien se fait. Et c’est cette histoire de vengeance qui va nous plonger dans l’histoire de l’Italie et des années de plomb. Et alors que dans les enquêtes de Mariella et Silvia on parle de la perte d’une mère, dans cette histoire de vengeance, on parle de la perte d’un enfant.

 

Point frustrant dans ce tome: toutes les enquêtes ne sont pas résolues. Seule celle concernant l’enquête officielle est bouclée par nos deux inspectrices. La non officielle est toujours un mystère pour elles, alors que nous nous avons la solution. Sans parler que nous avons des meurtres et des enlèvements pour le moment qui restent impunis.

En plus, ce tome se finit sur une révélation concernant Mariella. De quoi avoir envie de se jeter sur la suite sans tarder. Mais je n’aurai pas eu besoin de cette révélation pour poursuivre ma lecture. J’ai adoré retrouver Mariella et partager avec elle une nouvelle aventure au coeur de Rome. J’ai d’ailleurs trouvé ce tome trop court. Alors que j’ai trouvé le tome 4 un poil en-dessous des autres, ce tome 5 est un excellent cru.

 

La question qui se pose maintenant est de savoir si je vais attendre la sortie en poche du tome 6 vu que pour avoir ce tome 5 en poche il a fallu 3 ans.

 

 

Lecture en février 2012