La voix des rois de Olivier Peru et Patrick McSpare

 

voix des rois

 

Le tome 1 de la série des Haut-Conteurs...

 

 

Publié par Scrinéo jeunesse 

312 pages

14,90 euros

première publication: 2010

 

 

Résumé:

 

1190. Tewkesbury, royaume d’Angleterre. A treize ans, Roland ne rêve que de voyages, de chevalerie et d’aventures. Seulement ses parents ont besoin de lui pour tenir l’auberge familiale. Il ne connaît le monde que par les gens de passage, et son meilleur ami, l’ennui, semble bien décidé à lui gâcher l’existence.

La venue d’un Haut-Conteur au village va tout changer. Le prodigieux chasseur d’histoires et d’énigmes enquête sur les mystères de la forêt de Dean et sur les goules qui s’y cachent. Il ne craint pas les croque-cadavres et s’enfonce seul dans les ténèbres, nuit après nuit... mais un matin, il ne revient pas.

L’histoire a-t-elle mangé celui qui aurait dû la raconter?

C’est ce que va tâcher de découvrir Roland... et peut-être deviendra-t-il lui-même Haut-Conteur?

 

 

Commentaire:

 

Dans le cadre de Masse Critique de Babelio, j’ai reçu le tome 4 de la série des Haut-Conteurs. Comme je n’avais pas lu les trois premiers tomes, je me les suis procurée afin de connaître le début de l’histoire avant de me plonger dans mon partenariat.

Déjà premier point: les illustrations. Le roman comporte une série d’illustrations mettant en lumière certaines choses de l’histoire. Je trouve ça très sympa de pouvoir mettre une image sur un lieu ou un objet par exemple.

Le héros de cette histoire est un jeune garçon de 13 ans, Roland. Fils d’aubergiste, il est promis au même avenir que son père, étant le seul garçon de la famille. Mais comme tout jeune garçon, il rêve de partir, de voyager et surtout de vivre des aventures. Lorsqu’un un Haut-Conteur s’installe à l’auberge, il ne sait pas encore que son voeux va être réaliser.

Les Haut-Conteurs sont une caste d’aventuriers. Ils vont de villages en villages pour raconter des histoires et pour en apprendre des nouvelles. Mais surtout, ils enquêtent sur des phénomènes bizarres (ici sur des goules) et ils sont à la recherche des pages d’un livre très ancien. Et surtout, ils ont un don: le voix des rois. Leurs mots équivalent à de la magie. J’ai bien aimé découvrir ces Haut-Conteurs. On découvre particulièrement Mathilde  la Patiente qui va accompagner Roland au cours de cette aventure. 

Petit point négatif: dans le roman, Roland a 13 ans. Personnellement, à la lecture, je lui en aurai donné plus (16-17 ans environ). Il est très mature pour son âge. Les auteurs auraient pu le vieillir un peu plus. 

L’histoire a un bon rythme, pas vraiment de temps mort. On a des touches d’humour avec Mathilde. On découvre le mondes des Haut-Conteurs aux côtés de Roland et même à la fin du livre certaines choses restent encore un peu flou. J’espère avoir les réponses dans un prochain tome.

Un premier tome sympathique, qui m’a donné envie de me plonger dans la suite (ce que j’ai fais) pour connaître les aventures de Roland et surtout en savoir plus sur le Livre.

 

 

Lecture en décembre 2011