The Serpent on the crown d’Elizabeth Peters

 

 serpent_on_the_crown

 

 

Le tome 18 de la série consacrée à Amelia Peabody...

 

 

Publié par Avon

478 pages

6,99 $

première publication: 2005

 

 

 

Résumé:

 

The woman who implores the renowned family of archaeologists and adventurers to accept the cursed statue insists the ill-gotten treasure has already killed her husband. Further, she warns, unless it is returned to the tomb from which it was stolen, more will surely die. With the world finally at peace—and with Egypt's ancient mysteries opened to them once more—Amelia Peabody and her loved ones are plunged into a storm of secrets, treachery, and murder by a widow's strange story and even stranger request. Each step toward the truth reveals a new peril, suggesting this curse is no mere superstition. And the next victim of the small golden king could be any member of the close-knit clan—perhaps even Amelia herself.

 

 

 

 

Commentaire:

 

 

Avant dernier tome publié des aventures d’Amelia Peabody et de sa famille.  Après une lecture intense, j’avais besoin d’une lecture plus légère et dépaysante. Et rien de mieux q’un voyage en Egypte. 

Nous voilà en 1922 et comme à chaque fois, les ennuis semblent littéralement attirés par la famille Emerson. Cette fois-ci, c’est la veuve d’un collectionneur d’antiquités qui est à l’origine de tout. Elle confie aux Emerson une statuette porteuse selon elle d’une malédiction. Il faut la remettre dans sa tombe d’origine pour stopper la malédiction. Et c’est repartie pour une série d’aventures. Après un début un peu difficile pour moi, je me suis plongée avec délices dans ce nouveau tome.

Les personnages sont égaux à eux-même, on a l’impression de retrouver de vieux amis. De nouveaux personnages gravitent autour d’eux, certains plus ou moins sympathiques à mes yeux. Je dois dire que Harriet Petherick est assez horripilante.

L’auteur s’amuse à jouer avec nos nerfs dans ce tome. Et lors d’un certain passage vers la fin du roman, j’ai même cru que l’auteur allait nous laisser dans le doute quant à l’avenir d’un personnage. N’ayant pas emporté le tome suivant avec moi en week-end, j’ai eu un peu peur. Mais heureusement, on a vite notre réponse.

Dans ce tome, on se rapproche de la découverte de la tombe de Touthankamon qui aura lieu dans le tome suivant.

 

Un tome intéressant, avec du rythme malgré un départ un peu lent. Il ne me reste plus qu’un tome pour boucler la série des Amelia Peabody déjà publiés. Une dernière chance de retrouver l’Egypte et ses merveilles.

 

 

 

 

 

Lecture en septembre 2011