Harry Potter and the Prisoner of Azkaban de JK Rowling

Le tome 3 des aventures d'Harry...

 

31MJH5ENJXL

Publié par Bloomsbury / 468 pages / 6,99 £ / première publication: 1999

 

Résumé:

Harry Potter, along with his best friends, Ron and Hermione, is about to start his third year at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry. Harry can't wait to get back to school after the summer holidays. (Who wouldn't if they lives with the horrible Dursleys?) But when Harry gets to Hogwarts, the atmosphere is tense. There's an escaped mass murderer on the loose, and the sinister prison guards of Azkaban have been called in to guard the school...

 

Commentaire:

 

Attention spoilers!!!

Je reprends mon marathon que j'avais un peu délaissé. Il est plus que temps puisque la date limite se rapproche...

Le tome 3 est sans conteste mon tome préféré de la saga. Et cette relecture ne ferra pas changer cela. Dans ce tome, finit le monde magique merveilleux. Les sorciers aussi peuvent être cruels et méchants. Et tuer des innocentes personnages. On fait enfin réellement connaissance avec la prison d'Azkaban. Elle avait fait son apparition lors du tome précédent (Hagrid y est emprisonné un temps), mais c'est dans ce tome que l'on découvre son fonctionnement. Et que l'on découvre ses gardiens, les Dementors. On entre dans le monde des sorciers adultes. Dans les deux premiers tomes, on découvrait le monde magique du point de vue des enfants, alors que là c'est le point de vue adulte que l'auteur nous présente. Et le moins qu'on puisse dire c'est que le système carcérale sorcier ne rigole pas. Enfermés à Azkaban, les prisonniers perdent toute joie de vivre, quand ce n'est pas tout simplement leur âme qu'ils perdent. Une sanction pire que la mort. Et malgré la quasi-impossibilité de s'échapper de l'île d'Azkaban, un sorcier réussit l'impossible: Sirius Black.

C'est mon personnage préféré de la sage, autant dire que le tome 5 n'est pas mon préféré. Dès le départ, Sirius nous est présenté comme un monstre, un tueur de masse, un partisan de Voldemort et surtout un traître. On découvre très vite qu'il était le meilleur ami de James Potter, le père d'Harry, le témoin au mariage de James et Lilly et surtout le parrain d'Harry. Et lorsque Harry apprend sa trahison, il le prend très mal. Mais au final, les apparences sont souvent trompeuses (Snape en est la preuve aussi) et il s'avère que Sirius est innocent. C'est Peter Pettigrew qui est le traître, Peter qui depuis 12 ans se cache. 

C'est là qu'on découvre l'existence des Animagi, des sorciers qui peuvent se transformer en animal. On avait déjà eu un aperçut avec le professeur McConagall qui se transforme en chat. Mais là on découvre que peu de sorciers y arrivent. Et d'un coup on découvre trois Animagi non déclarés: Sirius Black, James Potter et... Peter Pettigrew. Peter qui se transforme en rat et qui a ainsi passé 12 ans de sa vie en rat caché au sein de la famille Weasley. J'adore le concept des Animagi. Qui n'a jamais rêvé de se transformer en animal? 

En plus des Animagi, on découvre un peu de la vie des parents de Harry, plus précisément du père d'Harry. Comme Harry est entouré de Ron et d'Hermione, James formait un quatuor lors de sa scolarité. On y retrouve Sirius, Peter et Remus Lupin. Remus qui est le nouveau professeur de Défenses contre les Forces du Mal et accessoirement un loup-garou. Les loup-garous sont rejetés de la société et Remus a du mal à trouver du travail. 

Dans ce tome, on découvre aussi que les sorciers ont aussi des examens à passer, tout comme les moldus. Par la même occasion, on découvre de nouvelles matières dont la divination. Les passages en cours de divination sont tous hilarants. Et comme Hermione, on est très sceptique sur la matière. On découvre également les Soins aux créatures magiques. Entre le livre qui mort tous ceux qui s'approches et les hippogriffes, le cours est à l'image d'Hagrid, promu enseignant.

Le livre parle également du retour dans le temps grâce au retourneur de temps d'Hermione. Et l'auteur réussit très bien à gérer ce retour en arrière. Et le coup de Harry sauvant Harry qui croit qu'il est sauvé par son père est très bon.

Et comment ne pas parler des matchs de Quidditch. Chacun des trois matchs est particulier. Que se soit le premier en pleine tempête avec l'apparition des Dementors (premier match perdu par Harry!), le deuxième avec la rencontre avec Cho Chang que l'on reverra par la suite et enfin le troisième qui apporte enfin la coupe de Quidditch à la maison Gryffondor. Un grand moment!

 

Vous l'aurez compris, je pourrai vous parler pendant des heures de ce tome. Pour toutes les raisons citées plus haut et pour d'autres, ce tome sera toujours numéro 1 dans mon coeur.

 

Relecture en juin 2011

 

Lu dans le cadre du marathon Harry Potter 3/7 

 

LUENVO 4/12