Flammagories: hommage à Nicholas Lens d'un collectif d'auteur

51FogYhynwL

 

Partenariat avec Bob et les éditions Argemmios.

Publié par les éditions Argemmios
18 euros
239 pages
première publication: 2010

Résumé:

Ici gît... Votre âme d'enfant, votre esprit saint, votre vision des choses. Ici gît... Le souvenir d'autres vies, d'autres lieux, d'autres époques. Ici gît... Le futur oublié, le passé à venir, le présent incertain. Flammagories est un ouvrage collectif. Quatorze auteurs transportés par une musique ensorcelante, quatorze auteurs créant de concert afin de rendre hommage à l'une des plus belles compositions de Nicholas Lens. Au gré de leurs récits, vous croiserez des dragons, des héraults, des monstres et des I.A. sans âme, des chimères et légendes. Vous partagerez la poésie, les rêves et cauchemars que leur a inspiré "Flamma, Flamma, le Requiem du Feu". Vous qui lisez ceci, ouvrez les portes, remplissez vos esprits. Ici gisent... Des vies.

Commentaire:

C'est ma deuxième lecture des éditions Argemmios après Les débris du chaudron de Nathalie Dau et sans être un coup de coeur j'ai beaucoup aimé ce recueil de textes. Avant tout, c'est le principe qui m'a séduite: la rencontre entre la musique et l'écrit. A partir d'un album de 14 plages, Flamma Flamma de Nicholas Lens, chaque auteur a écrit un texte sur une plage de l'album.

Voici ce que Nicholas Lens dit à propos de son œuvre: "Pour moi, la seule chose qui rend la vie supportable, c'est la certitude qu'elle aura une fin; accepter cela est la seule possibilité de jouir sans conditions et librement de la vie. Cela m'a pris un certain temps, tant physiquement que mentalement, avant d'arriver à cette conclusion" (page 10).

La seule obligation pour les auteurs: citer un passage du livret dans chaque texte. Au final, on obtient 14 textes très différents les uns des autres. Certains sont très ancrés dans le réel (Hic Iacet 1) alors que d'autres prennent place dans l'imaginaire (Deliciae Meae). Tous les titres sont en latin.

Comme dans tout recueil de textes, certains textes m'ont plus marqués que d'autres. Parmi mes préférés, on trouve:

  • Complorate filiae de Julien Fouret: un texte qui parle des Mèrepondes, des mères porteuses, dans un futur où des femmes sont reléguées au rang de "pondeuse" pour que l'humanité se propage dans l'univers.
  • In Corpore de Lydie Metayer: un texte qui parle de l'apprentissage d'une jeune fille pour devenir une guérisseuse, il n'est pas très long mais j'ai beaucoup aimé.

Bercée par la musique de Flamma Flamma, j'ai pris plaisir à me plonger dans ce "livre-album". Je vais suivre avec attention les prochaines publications des éditions Argemmios. Merci à alles et à Bob pour cette lecture.

Lu en janvier 2011

bobpart

Des extraits de Flamma Flamma:

Sumus Vicinae:


Deliciae Meae:

Ave Ignis: