Le diamant bleu de François Farges et Thierry Piantanida

9782749913070


Il s'agit d'une lecture en partenariat avec Bob et les éditions Michel Lafon

Publié par les éditions Michel Lafon
19,50 euros
318 pages
première publication: 2010


Résumé:

En 1664, un Intouchable découvre dans les mines du royaume mythique de Golconde un diamant bleu d'une taille exceptionnelle. Bientôt, celui-ci arrive à la cour de France où le joaillier du Roi-Soleil en fait le plus beau diamant du monde. Mais il disparaît mystérieusement lors du vol insensé des joyaux de la Couronne en 1792... Il passera de main en main et fascinera tous ses propriétaires. Pour le posséder, un banquier londonien va devenir receleur, obligé de le retailler - véritable sacrilège - pour qu'on ne puisse pas le reconnaître... Il traverse alors l'Atlantique, rendant fous les nouveaux riches en quête de bijoux aristocratiques. La pierre porte malheur, semble-t-il : elle n'en est que plus attirante aux yeux de tous ces excentriques. Désormais véritable icône de la société américaine sous le nom de " Hope ", elle s'expose aux regards extasiés des foules, aussi admirée à Washington que La Joconde au Louvre. Idolâtrie, superstition, goût du pouvoir, insolences de milliardaires mais aussi génie des artistes qui ont révélé sa splendeur : laissez-vous entraîner à la recherche du, diamant bleu qui, sur trois siècles et sur trois continents, fut le catalyseur de toutes les passions humaines.


Commentaire:

A la fois enquête policière et livre d'histoire, ce roman nous présente l'histoire du diamant bleu. Avant de me plonger dans ce livre, j'ignorais que le diamant "Hope" que je connaissais de nom était en fait à l'origine un diamant de la Couronne de France.
A la manière d'un roman, les auteurs racontent la formidable épopée de ce diamant qui suscita bien des convoitises. De l'Inde, où il est "naît" et où j'ai croisé des personnages rencontrés dans une précédente lecture, jusqu'en Amérique où il est exposé au Smithsonian de Washington, le diamant ne cessa de passer de mains en mains.
Ce n'est pas fastidieux à lire, malgré certaines descriptions de joaillers un peu poussées. J'ai adoré suivre le destin du diamant même si je n'ai pas un amour particulier pour les pierres précieuses. Mais ce livre m'a permis de me plonger dans l'histoire de France, dans le faste des Rois. J'ai appris plein de choses sur les diamants, comment ils étaient taillés, leurs histoires (car au détour des pages on croisent d'autres diamants, ainsi que d'autres pierres). Par exemple, j'ai découvert que pour chaque création, les joaillers fabriquaient une reproduction en plomb. C'est grâce au plomb (reproduction) du diamant bleu, réalisé lors de la taille du diamant pour Louis XIV, que l'on a pu faire le lien entre le diamant bleu et le diamant "Hope".
Une bien belle lecture sur un objet mythique que je ne regrette pas d'avoir faite. Merci à Bob et aux éditions Michel Lafon pour l'envoi.


SucherTavernierBlueReplicaRW La réplique du Diamant bleu



Toison2010 La réplique 2010 de la Toison d'or de Louis XV avec le Diamant bleu en bas


Hope_Diamond Le Diamant "Hope", le Diamant bleu retaillé


Lu en décembre 2010

bobpart