Expiation de Ian McEwan

9782070355532


Publié par les éditions Folio
7,79 euros
488 pages
titre original: Atonement
traducteur: Guillemette Belleteste
première publication: 2001

Résumé:

Sous la canicule qui frappe l'Angleterre en ce mois d'août 1935, la jeune Briony a trouvé sa vocation : elle sera romancière. Du haut de ses treize ans, elle voit dans le roman un moyen de déchiffrer le monde. Mais lorsqu'elle surprend sa grande soeur Cecilia avec Robbie, fils de domestique, sa réaction naïve aux désirs des adultes va provoquer une tragédie. Trois vies basculent et divergent, pour se recroiser cinq ans plus tard, dans le chaos de la guerre, entre la déroute de Dunkerque et les prémices du Blitz. Mais est-il encore temps d'expier un crime d'enfance ? Un roman dans la grande tradition romanesque, où Ian McEwan, tout en s'interrogeant sur les pouvoirs et les limites de la fiction, restitue, avec une égale maîtrise, les frémissements d'une conscience et les rapports de classes, la splendeur indifférente de la nature et les tourments d'une Histoire aveugle aux individus.

Commentaire:

Au début de la lecture, j'ai eu du mal avec le style  d'écriture de McEwan. Je trouvais cela lourd, figé. Mais au fur et à mesure de ma lecture, je me suis rendue compte que l'auteur par ce moyen montrait l'inéluctabilité du destin des personnages. Ceux-ci sont coincés dans leur vie, dans leur classe sociale, leurs attitudes. Ils sont soumis à l'écriture de l'auteur.
Le roman est découpé en 4 parties et toute la première partie est consacrée aux évènements qui amènent au bouleversement dont la jeune Briony est responsable.  On assiste aux différents points de vue des personnages sur la journée et on sent monter la tension jusqu'au dénouement final.
Malgré le problème de style du début, plus les pages défilaient plus je prenais plaisir à ma lecture. L'auteur propose une réflexion effectivement sur les pouvoirs de la fiction, car on lit en fait le manuscrit de Briony et l'histoire est donc vue à travers ses yeux et ses souvenirs. Elle peut donc modifier ce qu'elle veut.
Hormis cette réflexion sur l'écriture, l'auteur nous décris la déroute de Dunkerque de 1940, ainsi que la vie des infirmières dans les hôpitaux londonniens de cette époque. La guerre du côté des anglais est apparue sous mes yeux avec beaucoup de détails.
C'est un livre magnifique à lire. C'est encore une belle lecture que j'ai faite, une fois entrée dans le livre bien sûr.

Lu en avril 2010