Le mystère de la maison Aranda de Jeronimo Tristante

9782264049056


Publié par les éditions 10/18
7,51 euros
404 pages
titre original: El misterio de la casa Aranda
traducteur: Elena Zayas
première publication: 2007

Il s'agit d'un partenariat avec Blog-o-Book et les éditions 10/18.

Résumé:

Ancien délinquant promu sous-inspecteur, Victor Ros intègre le commissariat de la Puerta del Sol, au cœur de Madrid. Idéaliste et passionné, le jeune homme est chargé d'élucider trois meurtres perpétrés dans une riche demeure. L'affaire passionne le Tout-Madrid, car on dit cette maison maudite. Mais Victor est bien trop rationnel pour y croire. Trop humaniste aussi pour ne pas vouloir démêler une autre série d'assassinats, moins populaires, commis à l'encontre de prostituées. En cette fin de XIXe siècle, des bas-fonds madrilènes aux hautes sphères de l'aristocratie, règne la même horreur… les mêmes ombres déroutantes, les mêmes sinistres fantômes. Victor Ros devra se montrer pugnace pour remonter les fils d'Ariane qui traversent la ville et qui mènent aux coupables.

Commentaire:

Après un tour à Barcelone, me voici au cœur de Madrid à la fin du XIX° siècle. On y fait la rencontre de Victor Ros qui arrive au commissariat de la Puerta del Sol. On plonge au cœur de la police de l'époque, celle qui ne s'occupe que des riches. Victor, jeune homme libéral, va enquêter sur deux séries de meurtres distincts. L'une concerne des prostituées tuées par un tueur en série. Et l'autre des meurtres commis dans une riche maison sur une période de 50 ans. Au cours de ses enquêtes, Victor va rencontrer un homme qui va l'initier aux techniques de médecine légale. Dans le même temps, on découvre à la fois la vie des riches madrilènes  et celle des habitants des quartiers pauvres.
Seul bémol: durant la première partie du roman, l'auteur nous parle de politique espagnole. J'ignore tout du régime politique de l'époque, des partis en présence et j'avoue avoir été perdue. A part ce détail, c'est un très bon policier et Victor Ros est un personnage interessant, même s'il se pose un peu trop de questions.
Au final, un très bon policier historique qui permet de plonger dans la société espagnole de l'époque. Je me plongerai avec plaisir dans la suite des aventures de Victor Ros.
Merci à Bob et aux  éditions 10/18 pour l'envoi.

Lu en avril 2010

bobpart