Vert Palatino de Gilda Piersanti

Le second volet des Saisons Meurtrières

vert_palatino


Publié par les éditions Pocket
281 pages
6,18 euros
première publication: 2005

Résumé:

Printemps 2001. Sous une pluie torrentielle, le cœur de Rome bat au rythme de la Coupe d'Italie qui divise les supporters enfiévrés. Une effervescence partagée par les services de police mais pour d'autres raisons : un membre d'un réseau pédophile vient d'être assassiné, et la petite Sara est portée disparue. Suivant son instinct en dépit de sa hiérarchie, l'inspecteur Mariella De Luca recoupe les indices dont elle dispose. Tout semble la ramener à Corviale, immense bâtiment situé à la périphérie de la cité et à la colline du Palatino, théâtre de fouilles archéologiques pas comme les autres...

Commentaire:

Suite des "Saisons Meutrières" qui a reçue le prix Polar dans la ville en 2005. Ce volet prend place un an et demi environ après Rouge abattoir. Mariella enquête sur deux affaires: la mort d'un pédophile et la disparition d'une enfant. Nous sommes au printemps et on est en plein dans la Coupe d'Italie de foot. C'est donc un autre aspect de Rome qui nous est présenté ici. Rome a la particularité d'avoir deux équipes de foot: la Roma et la Lazio. Et donc la tension est encore plus intense entre les supporters.
Mais surtout on découvre Corviale, célèbre bâtiment de la périphérie de Rome. C'est une barre de béton de 1 km de long avec 9 étages où vivent depuis plus de 20 ans 8000 personnes environ.

Pb150002

Concernant le roman, l'histoire est bien menée. Il n'y a pas de temps mort. On en apprend plus sur Mariella, elle semble avoir mis de côté son penchant un peu bizarre découvert dans Rouge abattoir. Elle rencontre Paolo, archéologue sur un chantier de fouille sur le Palatino que l'on reverra par la suite. Dans le même temps, le mystère sur la disparition du fils du commissaire D'Innocenzo continue de s'épaissir.
Encore un bon moment passé avec Mariella De Luca au coeur de Rome.

Lu en août 2009

Biographie de l'auteur