La marque de Cain de Anne Perry

Le tome 6 des aventures de William Monk

marque_de_cain




Publié par les éditions 10/18
445 pages
8,17 euros
titre original: Cain his  brother
première publication: 1995
traducteur: Elisabeth Kern


Résumé:

Londres, années 1850. William Monk détective privé, ex-inspecteur de police, est sollicité par Geneviève Stonefield pour retrouver son mari Angus, un agent de change au cabinet prospère. Elle est persuadée que son mari a été assassiné par Caleb, son frère jumeau, un être violent vivant dans les bas-fonds en marge de la société, et dont le nom effraie les miséreux du quartier dans lequel Monk commence son enquête. Les pistes s'effritent une à une. Les bouches se ferment, les regards fuient les questions. Personne ne veut trahir Caleb par peur de représailles. Les petites gens ont d'autres chats à fouetter car la typhoïde fait des ravages dans les quartiers populaires de Londres. Lady Callendra, la protectrice de Monk, aidée par l'infirmière Hester Latterly, ont aménagé un hangar pour recueillir et soigner les malades. Parmi eux, se trouvent des victimes de Caleb.


Commentaire:

Après avoir découvert Thomas et Charlotte Pitt, me revoilà plongé dans les aventures de William Monk. J'ai pris moins de plaisir à cette aventure que d'habitude car dès le début, j'avais compris l'élément essentiel du problème. Et après je n'attenndais que le moment où les personnages allaient enfin comprendre. Ce qui faisait que je n'avais qu'une envie, c'était d'arriver à la fin.
Ce tome, au contraire des précédents, nous entraîne dans les bas quartiers de Lonfres, dans Limehouse, au moment d'une épidémie de typhoïde. On découvre la vie de la population de Londres. Dans le même temps, on pénètre dans la vie de bourgeois, et non plus dans la vie de rentiers, qui ont besoin de travailler pour vivre. Dans ce tome, le passé de Monl le rattrape alors qu'il ne se souvient toujours de rien. Cette fois-ci, c'est en la personne d'une femme que Monk rencontre au cours de son enquête.
Au final, ce n'est pas un volume dont j'aurais un souvenir impérissable dans le cadre des aventures de Monk. Dommage car j'aime beaucoup le cadre victorien des romans.

Biographie de l'auteur


Lu en mai 2009

PS: impossible d'enlever le gras, désolée