Rouge abattoir de Gilda Piersanti

Le premier volet des saisons meurtrières

rouge_abattoir

Publié par les éditions Pocket
278 pages
6,17 euros
première publication: 2003

Résumé:


Au cœur de la Ville éternelle ensevelie sous la neige, dans le très populaire et très branché quartier romain de Testaccio, une troisième jeune fille vient d’être assassinée, au beau milieu des fêtes de fin d’année. Le commissaire D’Innocenzo ne croit pas à l’ hypothèse du tueur en série que les journaux se plaisent à rabâcher, mais ne sait plus comment maîtriser la peur qui gagne les habitants du quartier et cette population jeune et nombreuse qui fréquente, le soir, ses restaurants et ses discothèques et son cinéma . Une jeune femme inspecteur, téméraire et secrète dans sa réputation, rejoint l’équipe du commissaire sans son consentement. Au fil des heures et du raisonnement, une entente mutuelle finit par s’établir qui viendra à bout d’une histoire personnelle ensevelie, comme la ville sous la neige, sous les années de plomb de la vie politique italienne.

Commentaire:

Me voici au début des aventures de Mariella De Luca que j'avais découverte dans le volet des saisons meurtrières consacré à l'été. Ici, l'épisode se passe en hiver, à Noël à quelques jours de la nouvelle année. Des jeunes femmes sont assassinées dans le même quartier à Rome. Mariella arrive des Abruzzes pour enquêter. On découvrre une jeune enquêtrice qui veut s'imposer dans un monde d'homme. Mais en même temps, on découvre son côté sombre qui à un moment menacera l'enquête. C'est un plaisir de se promener dans les rues de Rome. L'enquête est intéressante et bien menée. On fait la connaissance des différents protagonistes et on se demande qui est à l'origine des différents meurtres. C'est un roman qui prend ses racines dans le passé politique de l'Italie des années 70. J'ai encore passé un bon moment avec Mariella De Luca. Je vais maintenant pouvoir passer à la saison suivante, le printemps, pour suivre la suite des aventures de Mariella.

Biographie de l'auteur

Lu en avril 2009